topblog Ivoire blogs

30/11/2009

Sixième chapitre : Le culte des anges…

Il est remarquable que le Seigneur, dans tout le Nouveau Testament, demeure très discret par rapport à Satan, ses démons, leur hiérarchie et leur royaume; et c’est la même chose au sujet des « bons anges », qui sont (dans le monde invisible) de fidèles serviteurs de Dieu. La Bible nous dit bien que Dieu dispose de ses anges en notre faveur, mais elle n’en dit pas vraiment plus, et  nulle part elle nous demande d’essayer de les voir, de connaître leur activité et de communiquer avec eux. Le Seigneur veut que nous regardions à Lui, que nous gardions les yeux fixés sur Jésus, et non sur les créatures angéliques, qu’elles soient démoniaques ou fidèles à Dieu. Nous n’avons pas à nous préoccuper indûment de la présence ni des démons ni des anges,  mais à rechercher la présence de Dieu et à recourir à lui pour toutes choses. Il nous a déjà tout donné en Jésus (Romains 8 :32 à 34). Nous n’avons qu’à résister à tout ce qui vient du méchant, sans nous préoccuper de le voir, le connaître, le chasser…Dieu veut avoir toute la place dans notre cœur ; il ne veut pas y partager la vedette avec les démons, ni même avec ses propres anges…N’a-t-il pas dit dans la Bible qu’il ne donnerait pas sa gloire à qui que ce soit? – Ésaïe 42 :8 : « Je suis l’Éternel, c’est là mon nom ; et je ne donnerai pas ma gloire à un autre, ni mon honneur aux idoles ».


        Il y a depuis quelques années certains croyants qui font office de voir réellement, presque continuellement et à volonté, les « bons anges » (et les mauvais esprits), et qui transmettent aux croyants le fruit de leur « voyance », et les messages reçus de ces « bons anges », selon qu’ils les voient agir. Tout cela est totalement anti-biblique et très dangereux.  Est-ce que ces gens voient réellement les anges? Si c’est non, alors ils sont très habiles pour imaginer et inventer des « fables habilement conçues », surtout s’ils font preuve en même temps d’une assez bonne connaissance de la Bible. D’un autre côté, s’ils voient vraiment les anges (et les mauvais esprits), comme ils le prétendent, alors il s’agit d’une séduction angélique, voire satanique… Nulle part dans toute la Bible, en particulier dans le Nouveau Testament, on constate qu’une personne peut voir à volonté, à l’année longue, et pour toute situation ou personne, les anges ou les démons. Cela reviendrait à dire que ces gens ne marchent plus par l’Esprit ni  par la foi, mais par la vue continuelle de ce qui se passe de « l’autre côté du voile », dans le monde des esprits. Or, le discernement des esprits dont la Bible parle n’est pas du tout de la « voyance »,  ni de la divination, reliées à des contacts ou à des visions continuels d’anges bons ou mauvais.

 

         Il s’agit plutôt de la révélation à notre esprit, par l’Esprit de Dieu, de la présence d’entités mauvaises, ou de paroles, attitudes et actions charnelles chez les croyants, qui sont semées par le diable (par exemple quand Jésus dit à Pierre « …Arrière de moi Satan »…). Dans la Bible, nous voyons qu’il est possible qu’une personne puisse avoir une apparition de Jésus ou d’un ange, mais que cela est exceptionnel, inattendu, et que jamais ça n’arrive plus d’une ou quelques fois seulement dans la vie du croyant. Même les quelques grandes visions des prophètes de l’Ancien Testament et de l’apôtre Jean (l’Apocalypse) arrivaient à l’impromptu et de façon soudaine, et étaient totalement planifiées par Dieu, dans le but qu’elles soient écrites et fassent officiellement partie des Écritures. Il ne s’agissait pas du tout d’un ministère permanent de vision dans l’au-delà…De plus, nous avons des témoignages dignes de foi, au cours des derniers siècles, que certains croyants et missionnaires ont effectivement reçu la visite ou une vision de Jésus, d’un ange ou d’un démon; mais cela ne se produisait que fortuitement, dans le cours de leur ministère, et n’arrivait jamais plus d’une fois ou deux dans la vie de la même personne. Il y a eu des biographies de gens qui, s’étant convertis (en particulier en Amérique du Sud, et dans les pays d’Afrique ou d’Asie orientale), recevaient au début de leur vie chrétienne, à une ou quelques reprises, la visite (extérieure) d’un esprit maléfique, qui cherchait à les décourager et à les ramener dans le royaume des ténèbres (encore une fois, il convient de rappeler qu’il s’agit ici d’oppression et non pas de possession). La plupart du temps, cela n’était que temporaire, et le problème était résolu par le recours direct à  Jésus. Mais il peut arriver que la bataille dure un peu plus longtemps, et nécessite l’aide de la communauté chrétienne : prière fervente des frères et sœurs, et accompagnement efficace, sous la conduite, la puissance et l’onction du Saint-Esprit.

 

        Mais nulle part nous trouvons dans la Bible, ni le témoignage de l’Église, des gens qui ont eu un ministère de « voyance continuelle des esprits » (anges ou démons)  en faveur des croyants ; c’est de la divination pure et simple. De plus, comme Satan peut se déguiser en « ange de lumière », il y a une porte toute grande ouverte pour que ces gens soient séduits par un démon se faisant passer pour un « bon ange », puisque ces gens de toute façon peuvent voir les deux. Il y a donc séduction subtile, et alors les gens vont tomber dans le piège : comme Satan est passé maître dans l’art de mélanger le vrai et le faux, ces « voyants chrétiens » vont recevoir de la part de l’ange séducteur, des choses vraies, et un peu de choses fausses. Au fur et à mesure que cette situation se prolonge, l’ange séducteur va obtenir, de « son médium chrétien », une totale confiance, parce qu’effectivement, il va y avoir, à travers tout cela, quelques véritables miracles et « paroles cachées » en faveur des croyants, ainsi que des paroles et des exhortations « agréables à entendre » -- 2 Timothée 4 :3-4 : « Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables ».

 

        C’est là que les chrétiens doivent faire preuve de discernement spirituel.  Il faut comprendre que ces croyants qui affirment voir les esprits sur une base régulière, ont quand même une bonne connaissance de la Bible, et que la majorité de ce qu’ils vont dire ne semblera pas en contradiction avec elle (surtout au début). Ils croient sincèrement dans leur activité, et ils croient vraiment que les anges qui leur donnent des messages, sont tous des « bons anges ». Un autre danger aussi consiste en la spécialité de certains démons, qui aiment se faire passer pour les esprits des morts, en particulier de gens qui nous ont été très proches, afin de nous déclarer des choses vraies au début, pour nous emmener ensuite dans un filet de servitude et de tromperie. Nous savons tous cependant que la Bible, en particulier l’Ancien Testament, nous défend formellement, à plusieurs reprises, de rechercher et d’avoir des contacts avec les morts. Nous ne devons jamais prêter oreille à aucun esprit qui se fait passer pour l’esprit d’une personne décédée, peu importe ce qu’il dit  (même si c’est vrai).

 

        Alors voici ce qui va arriver : tantôt, ces « devins » chrétiens vont prier sur quelqu’un pour une guérison au nom de Jésus, et la personne va être guérie, Dieu honorant la foi simple et spontanée du croyant envers qui on a prié. Sur un autre croyant, on va chasser un démon qu’on a soi-disant discerné pour une délivrance, et la personne va croire qu’elle est délivrée, en recevoir même une période de répit, comme nous l’avons expliqué plus avant. On donnera à une autre personne une parole vraie, biblique… À une autre personne on donnera une parole provenant de l’ange de lumière, qui se trouve à être fausse…On prédira à d’autres des appels, des ministères et des œuvres « grandioses », paroles non reçues de Dieu et risquant d’allumer un feu étranger…Mélange de vrai et de faux, de vérité et de mensonge, de Parole de Dieu et de parole de l’ennemi, de travail spirituel et de travail de la chair…

 

        Que de déceptions et de tromperie attendent les croyants, avec la confusion, l’amertume et les réactions charnelles que cela entraîne. Que de troubles potentiels dans l’Église avec des brebis qui auront reçu des « paroles prophétiques pompeuses », risquant de les entraîner soit dans l’orgueil spirituel, soit dans la rébellion, suivant le fait que ces paroles ne s’accomplissent pas – Galates 1 : 8-9 : « Mais, si nous-mêmes, si un ange du ciel annonçait un évangile s’écartant de celui que nous vous avons prêché, qu’il soit anathème! Nous l’avons dit précédemment, et je le répète à cet heure : si quelqu’un vous annonce un évangile s’écartant de celui que vous avez reçu, qu’il soit anathème! – Galates 5 : 7 à 10 : « Vous couriez bien : qui vous a arrêtés pour vous empêcher d’obéir à la vérité? Cette influence ne vient pas de celui qui vous appelle. Un peu de levain fait lever toute la pâte. J’ai cette confiance en vous, dans le Seigneur, que vous ne penserez pas autrement. Mais celui qui vous trouble, quel qu’il soit, en portera la peine » – Jean 7 :18 : « Celui qui parle de son propre chef cherche sa propre gloire; mais celui qui cherche la gloire de celui qui l’a envoyé, celui-là est vrai, et il n’y a point d’injustice en lui. »

 

         Il y aura aussi, lorsque le croyant recevra la lumière sur ces choses, le sentiment d’avoir été trompé par ses conducteurs spirituels, avec toute l’amertume, les blessures et la crise de confiance que cela entraîne souvent. De plus, le « médium chrétien » devenant lui-même progressivement lié par l’ange séducteur, tous les croyants et les églises qui feront appel à ses services encourent le danger réel d’être aussi mis sous le joug de cet esprit méchant, avec les troubles, les réactions charnelles et les divisions que cela risque d’entraîner. Et selon ce que j’ai appris, c’est exactement ce qui est arrivé déjà à des croyants et à des églises…

 

        Voici comment le Seigneur me confirma tout cela personnellement, par sa parole et le discernement de son Esprit. Je participais à des réunions de croyants où une personne présente était renommée pour voir les anges sur les gens, et révélait à tous et chacun, ce que ces « anges serviteurs de Dieu » accomplissaient en leur faveur. Elle pouvait aussi détecter la présence d’esprits démoniaques habitant et liant les chrétiens…Au départ, j’étais de bonne foi, et je n’étais pas allé à ces réunions dans le but de juger ni de coincer qui que ce soit. J’y étais allé dans le but de rencontrer des frères et sœurs, de bénéficier de la communion fraternelle et des dons spirituels accordés à d’autres membres du corps de Christ. Cependant, le Saint-Esprit alluma rapidement  « une lumière rouge » dans mon cœur, et je commençai à penser que tout cela semblait tourner à la « fabulation », à une sorte de « science-fiction spirituelle »…Lorsque nous demeurons dans la Parole et dans une communion intime avec Dieu, le Saint-Esprit ne manque jamais de nous mettre en garde lorsque quelque chose ne vient pas de lui, ou que la source est confuse et mélangée…Alors, je continuai à aller quand même à ces réunions, malgré les réserves et la prudence que Dieu avait déposées dans mon cœur, car, de toute façon, je n’étais pas encore totalement fixé.

 

        Puis, lors d’une de ces réunions, devant les déclarations de la personne « voyante » par rapport aux visions d’anges qui accomplissaient des actions en faveur des croyants qui étaient présents, je demandai au Seigneur dans le secret de mon cœur si cela était de Lui ou non, si c’était correct et conforme à sa Parole et à sa justice?  Et voici que quelques minutes seulement après, en pleine réunion, le Seigneur me répondit directement dans mon cœur, en  rappelant à mon esprit le début du verset de 1 Colossiens 2 : 18 : « Que personne, sous une apparence d’humilité et par un culte des anges… » La lumière se fit alors instantanément en moi, et je sus que je venais d’avoir une réponse de Dieu à ma question, d’une façon surnaturelle, claire et définitive. Je connaissais un peu ce verset de mémoire mais je n’en connaissais pas par cœur la référence…Une fois arrivé à la maison, je me mis à chercher ce passage, et je pus alors lire au complet 1 Colossiens 2 :18-19 : « Que personne, sous une apparence d’humilité et par un culte des anges, ne vous ravisse à son gré le prix de la course; tandis qu’il s’abandonne à ses visions, il est enflé d’un vain orgueil par ses pensées charnelles, sans s’attacher au chef, dont tout le corps, assisté et solidement assemblé par des jointures et des liens, tire l’accroissement que Dieu donne ». Oh! que Dieu est fidèle pour nous éclairer lorsque nous cherchons vraiment et réellement sa vérité – Jean 8 :31-32 : « Et il dit aux Juifs qui avaient cru en lui : Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples; vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. »  Par après, je ne suis plus retourné à ces réunions, et j’étais à cet égard dans la paix du Seigneur, qui me demanda seulement de ne plus avoir part à ces œuvres, mais de m’en éloigner.

 

        Ensuite, le Seigneur me confirma sa réponse par le témoignage d’autres frères et sœurs, à qui Dieu avait montré la même chose. Puis je lus aussi dans certains passages de livres chrétiens sérieux et bien fondés bibliquement, comment cet engouement malheureux pour les démons et les anges avaient pris de l’ampleur au sein de l’Église dans les dernières années. Voici d’ailleurs la parole que m’avait donnée le Seigneur durant un culte matinal à l’intention d’un jeune pasteur qui avait recours fréquemment à une de ces personnes « voyantes » pour effectuer un ministère officiel auprès de ses brebis – Apocalypse 2 :19 à 26 : « Je connais tes œuvres, ton amour, ta foi, ton fidèle service, ta constance, et tes dernières œuvres plus nombreuses que les premières. Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu laisses la femme Jézabel, qui se dit prophétesse, enseigner et séduire mes serviteurs, pour qu’ils se livrent à la débauche et qu’ils mangent des viandes sacrifiées aux idoles. Je lui ai donné du temps afin qu’elle se repente, et elle ne veut pas se repentir de sa débauche. Voici, je vais la jeter sur un lit, et envoyer une grande tribulation à ceux qui commettent adultère avec elle, à moins qu’ils ne se repentent de leurs œuvres. Je frapperai de mort ses enfants; et toutes les Églises connaîtront que je suis celui qui sonde les reins et les cœurs, et je rendrai à chacun de vous selon ses œuvres. A vous, à tous les autres de Thyatire, qui ne reçoivent pas cette doctrine, et qui n’ont pas connu les profondeurs de Satan, comme ils les appellent, je vous dis : Je ne mets pas sur vous d’autre fardeau; seulement, ce que vous avez, retenez-le jusqu’à ce que je vienne. A celui qui vaincra, et qui gardera jusqu’à la fin mes œuvres, je donnerai autorité sur les nations ».

Commentaires

OH cher fr, que la paix soit sur vous!

J'ai été tellement heureux de lire votre article, que tout de suite je vous ai envoyé un mail à votre adresse. Mais j'ai reçu un retour comme quoi, vous ne l'avez pas reçu.

Cela dit puisse le seigneur vous bénir en en abondance et subvenir à vos besoins.

Voici mon e-mail: cedric.bab@voila.fr

Merci beaucoup pour votre message.

Écrit par : BABELA | 27/01/2010

Les commentaires sont fermés.