topblog Ivoire blogs

10/12/2009

La parole générale et la parole personnelle de Dieu

Il existe dans le Nouveau Testament grec (les documents originaux à partir desquels nous faisons nos traductions) deux mots principaux pour désigner la parole de Dieu : les mots logos et rhêma. Or, nous savons que les mots choisis et insérés dans la Bible pour expliciter la pensée de Dieu revêtent une grande importance, et que chaque mot comporte une nuance, un sens propre, pour mieux exprimer une réalité spirituelle spécifique. Par exemple le mot logos est employé dans les versets suivants : Matthieu 13 :19 ; Jean 1 :1 ; Actes 2 :41 ; Actes 4 : 31 ; Actes 6 :7 ; Actes 10 :36 ; Actes 17 :11 ; 2 Cor. 2 :17 ; Éphésiens 1 :13 ; Colossiens 1 :5 ; Tite 2 :8, etc…

Pour sa part, le mot rhêma est utilisé dans les versets suivants : Matthieu 4 :4 ; Luc 1 :38 ; Luc 5 :5 ; Luc 22 :61 ; Jean 6 :68 ; Jean 17 :8 ; Actes 11 :16 ; Romains 10 : 8 ; Romains 10 :17 ; Éphésiens 5 :26 ; Éphésiens 6 :17 ; Hébreux 6 : 5, etc… Quelle est la nuance de sens, la différence subtile, l’intention de Dieu, pour cet emploi de deux mots différents pour désigner sa Parole? C’est ce que nous allons tenter de découvrir de la façon la plus claire possible, avec l’aide de Dieu.


Selon certains exégètes de la langue grecque biblique, il n’y aurait pas vraiment de différences étymologiques entre les deux mots. Certains, provenant de milieux évangéliques plus conservateurs, affirment qu’il n’y a aucune différence entre les deux mots et qu’ils sont, à toute fin pratique, interchangeables (nous verrons plus tard pourquoi, en partie, ces gens en sont venus à cette conclusion…). Pourtant, après examen de tous les passages où les mots logos et rhêma sont employés dans le Nouveau Testament, j’ai réussi à percevoir une nette différence, reflétant certainement une intention particulière de Dieu. C’est vrai qu’à première vue, cette différence de sens entre les deux mots ne semble pas évidente; mais c’est toujours par rapport aux contextes où ils sont utilisés, que l’on peut découvrir s’il y a effectivement une nuance pouvant nous révéler une réalité justifiant l’emploi de deux mots différents. La version que nous utiliserons pour notre recherche est la version Louis Segond révisée 1975 de la Société biblique de Genève. Selon moi, il s’agit d’une version classique qui, tout en offrant un français acceptable et assez facile à comprendre, ne s’éloigne pas trop du sens premier des textes originaux, comme le font parfois malheureusement certaines versions dynamiques modernes (il ne faut pas oublier que, de toute façon, c’est le Saint-Esprit qui illumine et explique la Bible, et non pas notre sagesse humaine…). Évidemment il y a d’autres versions tout aussi acceptables; j’ai tout simplement choisi celle à laquelle je suis habitué. Voici ce que j’ai découvert en examinant attentivement, dans mon Nouveau Testament, tous les passages où on fait usage des mots logos et rhêma :

 

1)  Le mot « logos » est utilisé 331 fois dans le Nouveau Testament grec original. Il a été traduit 258 fois par le mot « parole » lui-même, les autres fois par des mots plus ou moins apparentés…Voici le ou les sens que prend ce mot dans presque tous les versets et contextes où il est utilisé :

  •  Parole générale ou spécifique mais s’adressant à tout le monde;
  •  Vérité énoncée ou ensemble de vérités s’adressant à plusieurs personnes;
  • Exhortations générales faites à plusieurs personnes; enseignements, prédication, entretien;
  • Parole de Dieu en général, paroles du Royaume, message de l’Évangile, paroles de Jésus (Bonne Nouvelle); parole de grâce, de salut…
  • Dans l’Évangile de Jean, Jésus est nommé comme le logos, la Parole de Dieu, réponse et solution de Dieu pour tous les hommes; le Verbe, la Parole faite chair…
  • Une parole qui confirme ou répète une parole de l’Ancien Testament;
  •  Parole de Dieu en tant que livre, révélation écrite (la Bible) – Actes 1 :1 ; Apocalypse 22 :19 ;
  • Parole ou question de l’homme à Dieu ou à Jésus;
  • Significations complémentaires comme : rumeur, discours, message, compte rendu, déclaration, affirmation, énoncé, propos, proposition, langage, cas, affaire, mot;
  • Dans de très rares exceptions, le mot logos est employé pour désigner une parole personnelle ou spécifique, mais dans un contexte bien précis :

·         il s’agit du rappel d’une parole déjà prononcée dans le passé,

·         ou qui est en relation étroite avec une parole de l’ancien testament,

·         ou qui est une parole de Jésus signifiant qu’il est lui-même la vie;

·         ou qui est une parole spécifique mais ayant une valeur de sentence pour tous (sous-entendu doctrinal)

 

2)  Le mot « rhêma », pour sa part, est utilisé seulement 68 fois dans le Nouveau Testament; il est traduit 47 fois par le mot parole et les autres fois par des mots similaires…Mais il y a une constante qui saute aux yeux et qui le démarque assez nettement du mot logos : il s’agit pratiquement toujours d’un témoin qui rapporte une parole qu’il a entendue de la part de Dieu, ou parfois d’autres personnes . A part quelques exceptions où le mot rhêma est traduit par affaire, chose, discours, voici le sens qu’il prend dans les différents contextes où il est traduit par parole :

  • Raconter ce qu’on a connu de la part du Seigneur, une parole qu’on a reçu de Dieu;
  • Déclaration personnelle d’un témoin; parole ou question personnelle;
  • Parole personnelle de Dieu à un homme en particulier; parole de direction, d’instruction s’appliquant à une personne;
  • Réponse personnelle de Dieu (Jésus) à une question précise;
  • Citation d’une parole précise de la Bible pour une situation ou circonstance précise;
  • Parole prononcée ou dite dans un but précis; communication donnée…
  • Parler de la part du Saint-Esprit; paroles spontanées sous la direction du Saint-Esprit;
  • Paroles de Dieu qui pénètrent dans l’Esprit, le cœur de l’homme, et qui créent la vie (comme en Jean 6 : 63 et 68);
  • Parole révélée par l’Esprit, que l’on reçoit et qui provoque une réponse, un résultat;
  • Parole de connaissance de la volonté de Dieu pour soi personnellement;
  • Parole de Dieu révélée par l’Esprit à mon esprit, ou dite à mon esprit, pour quelque chose que je vis : dans ce sens, un rhêma viendra souvent de la parole écrite (Bible), de la même façon que Jésus, le logos de tout l’univers, ne deviendra rhêma que pour ceux qui naissent de nouveau, chacun en particulier…
  • Parole de vie, de foi, de connaissance, de sagesse, parole prophétique précise, etc.

 

        Ce sont là les sens qui reviennent constamment lorsque j’examine avec soin les versets et le contexte où le mot rhêma est utilisé. Il en ressort donc, après un premier examen, que le mot logos a un sens plus général de la révélation de Dieu, une connotation de parole pour tous, tandis que le mot rhêma signifie plutôt une parole pour une personne en particulier, dans un but particulier, dans des circonstances particulières (selon la volonté de Dieu). N’y a-t-il pas là quelque chose de merveilleux de la part du Seigneur, qui veut ainsi nous enseigner un message vital pour nous tous, à partir de l’emploi dans sa parole de ces deux mots différents? Cela est important, car pour beaucoup, la connaissance non seulement intellectuelle, mais aussi pratique et vivante, de cette différence entre parole générale de Dieu et parole personnelle de Dieu, peut être une question de vie ou de mort, de fruit ou de stérilité…Évidemment, nous sommes toujours un peu prisonnier de la perception de la parole que nous avons reçue des hommes, de notre communauté ou dénomination, et de notre vécu qui s’en est suivi…Mais cela n’est pas irrémédiable; Dieu est toujours disposé à nous ramener dans plus de lumière et de vie, pour notre propre bonheur. 

 

        Nous avons vu que le « logos » représentait surtout la Parole de Dieu dans son ensemble, dont la Bible est le principal véhicule. C’est une parole qui a déjà été donnée, une fois pour toutes. Le « rhêma », quant à lui, est une parole donné dans l’aujourd’hui. Dieu parle à l’homme en illuminant, personnalisant, vivifiant un verset ou passage de l’Écriture, par son Esprit. Il s’agit donc d’une parole personnelle et vivante reçue par l’homme, et provenant de la Bible (la plupart du temps), ou directement de l’Esprit de Dieu, qui donne dans le cœur une conviction claire et irréfutable, source de joie et de paix. C’est une communication de l’Esprit de Dieu à l’esprit de l’homme régénéré. Nous savons aussi que Dieu peut nous parler par la nature, les circonstances, les autres, la pratique (la vraie…) des dons spirituels dans le corps de Christ, ou tout autre moyen surnaturel qu’Il juge bon d’utiliser dans sa sagesse et sa souveraineté. Est-ce à dire que le logos (la Parole en général) ne parle pas aussi au cœur du croyant et reste improductif? Pas du tout. Le logos, éclairé par le Saint-Esprit, change le croyant dans sa mentalité de façon progressive et continue; il renouvelle son intelligence et accomplit un travail à long terme…Le logos, comme le démontre 1 Thessaloniciens 2 :13, agit dans le cœur du croyant d’une façon plus globale, en lui inculquant la pensée de Dieu, tandis que le rhêma touche plutôt un point en particulier, une situation particulière, suscitant souvent une réponse immédiate de la part du croyant. Le logos change les dispositions du cœur, le rhêma dépose dans le cœur une révélation pour un cas précis. Dans un sens, le logos, la parole générale de Dieu, sert de guide général au croyant; le rhêma, parole personnelle de Dieu, sert de guide direct, circonstanciel, spécifique…Jean 6 : 63 et 68 : « C’est l’Esprit qui vivifie; la chair ne sert à rien. Les paroles (rhêmas) que je vous ai dites sont Esprit et vie…Simon Pierre lui répondit : Seigneur, à qui irions-nous? Tu as les paroles (rhêmas) de la vie éternelle ».

 

        Je tiens à souligner qu’il n’est pas nécessaire de faire des études académiques, théologiques ou plus précisément de grec, pour connaître et vivre cet aspect  spirituel, mais aussi pratique, de la parole de Dieu. Pour ma part, je ne suis pas du tout spécialiste en grec (bien que je l’ais étudié quelque temps au séminaire), et je n’ai pas vraiment fait d’études théologiques « officielles » (à part les milliers d’heures que j’ai eu la grâce de passer au pied de Jésus, à écouter sa parole dans l’intimité…). Cependant, le Seigneur m’a permis de connaître et de vivre, de ma nouvelle naissance jusqu’à aujourd’hui, cette double réalité concernant sa Parole. En effet, bien avant d’en connaître le concept théorique ou la formulation théologique,  j’ai pu connaître, par la grâce de Dieu, dans mon vécu de tous les jours, la différence qui existe entre la parole générale de Dieu et sa parole personnelle. C’est seulement après l’avoir expérimenté dans ma communion avec Dieu que j’ai su, beaucoup plus tard, qu’il existait, dans le Nouveau Testament grec, deux mots différents pour désigner la parole de Dieu. Si je mentionne ce cas des deux mots grecs différents, c’est tout simplement que cela n’a fait que confirmer ce que je savais et vivais déjà (par le Saint-Esprit), sans m’en rendre compte…Jésus n’a-t-il pas dit qu’il se révélerait à ceux qui ont des cœurs d’enfants, et non pas nécessairement à ceux qui deviennent des érudits intellectuels et théologiques (ce que moi aussi, je dois le confesser, j’ai malheureusement cherché à devenir un moment donné…)? Que Dieu nous garde de déroger à cette simplicité d’enfant à son égard…La vie de Dieu ne vient pas par des études proprement dites ou par les livres des hommes, aussi bons et savants soient-ils, mais se reçoit par la révélation de l’Esprit, comme un cadeau à un enfant. Nos livres et nos cours ne peuvent que compléter, confirmer et conforter ce que Dieu a déjà mis dans notre coeur; ils peuvent apporter aide et encouragement, mais pas la vie comme telle, qui ne vient que par la parole de Dieu – voir Tite 1 :1.

Commentaires

Que pensez-vous de ces affirmations:

1. Le LOGOS comprend le RHEMA?
2. Le RHEMA n'a aucune valeur s'il ne se fonde sur le LOGOS?
3. Le mot employe pour "parole" dans les dons de "parole de connaissance" ou "parole de sagesse" est LOGOS, et non RHEMA?
4. RHEMA est "ce qui est dit" et LOGOS est "ce qui est dit" + "la revelation de la pensee de celui qui parle"?

Vous dites que le RHEMA sert de guide direct, circonstanciel et specifique. Est-il donc eternel ou temporel?

Écrit par : Herbert JULIEN | 25/01/2011

Je remercie Dieu de t'avoir utilisé pour m'édifier au sujet du thématiques et du logos qu'il vous inspire davantage pour que vous continuez d'être une source de bénédiction pour son église dans les nations

Écrit par : N'name André Marcel | 19/08/2013

Personnellement, je ne peux me deconnnecter de cette page sans préalablement benir l'homme par qui cette cruciale revelation est venue. Que Dieu vous benisse et vous introduise dans d'autres mystères via son Esprit. Aujourd'hui , j'ai les grandes lignes de ces 2 concepts lesquels ont constitué ma vive préoccupation.

Écrit par : Thierry KAB'S | 26/11/2013

mon commentaire reste le même sur la thematique il merveilleux l'enseignement sauf que je voudtai des enseignents au sujet du saint à travers mon mail andrenname@gmail.com

Écrit par : n'name andré marcel | 19/04/2015

Les commentaires sont fermés.