topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

10/02/2010

La parole de l'Esprit de Dieu à l'esprit de l'homme

Dieu nous parlera la plupart du temps en illuminant sa parole écrite, lorsque nous lisons la Bible. Il peut ainsi rencontrer nos besoins, répondre à nos préoccupations de la vie courante, et diriger notre marche spirituelle. Mais Dieu peut aussi parfois parler directement à notre esprit. Des milliers de témoignages dignes de confiance et provenant d’une foule de témoins des derniers siècles le démontrent très clairement. Par exemple, si je n’ai pas ma Bible avec moi , et que je me trouve dans une situation où je dois connaître la volonté de Dieu pour prendre une décision immédiate, Dieu pourra me donner une parole ou une conviction soudaine dans le cœur, pour me venir en aide. Il pourra aussi utiliser une autre personne ou un autre moyen; c’est lui qui décide comment me répondre et me parler (des exemples dans la Bible montrent que Dieu a déjà parlé par l’intermédiaire d’anges, et même une fois par l’intermédiaire d’un âne!).


Car, bien que Dieu nous ait donné tout ce dont nous avons besoin dans la Bible, tout ce qui est essentiel, il n’a quand même pas tout mis ni tout dit dans la Bible, sinon il aurait fallu un livre d’au moins un million de pages…! Entre autres, Dieu n’a pas donné tous les détails scientifiques concernant sa création…Il y a aussi des domaines de la vie où la Bible ne dit pas tout ou pas grand chose (par exemple dans le domaine de la sexualité intime des époux, le choix d’une profession, d’un conjoint, la réception d’un appel personnel, et tant d’autres situations de la vie de tous les jours…). Certes, on peut souvent trouver dans la Bible des instructions générales pour bien des situations que nous avons à vivre et des décisions que nous avons à prendre. Il y a bien sûr dans la Bible des paramètres et des principes généraux dont on doit tenir compte; mais il nous faudra souvent entendre la voix de Dieu lui-même, accueillir des paroles-rhêmas directement dans notre esprit (sa voix dans notre conscience, conviction intérieure…), pour pouvoir demeurer dans le sentier de la justice. Dieu veut nous parler; il est une personne et il recherche le dialogue avec chacun d’entre nous.

 

Il convient de préciser cependant que toute la doctrine théologique se trouve dans la Bible, le logos (ou Jésus…). Personne ne peut recevoir une nouvelle doctrine de foi ou une doctrine supplémentaire à ce qui est dans la Bible. Ce n’est d’ailleurs pas le rôle des rhêmas, qui sont des paroles et des instructions données à des individus pour leurs besoins et leur cheminement personnels particuliers. Ces rhêmas (paroles personnelles) ne devront jamais être en contradiction avec quelque partie que ce soit de la parole écrite. Le Saint-Esprit ne se contredit pas et il ne nous donnera jamais une parole qui est contraire à ce qu’il a déjà donné. Le rhêma est plutôt une application pratique et personnalisée, au jour le jour, de cette parole écrite; c’est une actualisation de la pensée et de l’œuvre de Dieu, par le Saint-Esprit. D’ailleurs, tout au long de l’histoire, il y a eu une foule de vrais croyants qui ne possédaient pas de Bible : par exemple durant la longue période noire du Moyen âge, où la Bible était interdite au commun des mortels; également, depuis la réforme, dans tous les pays où les croyants ont été persécutés, et ce, jusqu’à aujourd’hui; tous les croyants qui ont passé de longues années en prison sans bible, etc. On pourrait continuer ainsi la liste pour de nombreuses autres situations où des croyants authentiques ne possédaient pas de Bible. Et pourtant, Dieu les a fait naître de nouveau et a continué de leur parler. Dieu, pour l’accomplissement de sa volonté, n’est pas prisonnier de sa parole écrite, comme nous le sommes parfois, dans notre intransigeance et même notre douce idolâtrie de la Bible comme telle. C’est Dieu qu’il nous faut adorer, et non pas « son livre »…

 

D’ailleurs, il serait vraiment injuste que Dieu ne puisse pas parler directement à notre esprit, sachant que le diable a cette capacité et cette possibilité. Tout le monde sait bibliquement que le diable peut nous parler personnellement (il a exercé cette prérogative dès le début, avec Adam et Ève…). Il peut communiquer à notre esprit toutes sortes d’idées saugrenues et de pensées mauvaises, de paroles d’incrédulité, mensonges, suggestions, insinuations, accusations, etc. Alors, si le diable a la possibilité de nous parler directement, Dieu le peut certainement aussi. Dieu peut et veut nous donner des paroles et directives personnelles, pour nous entretenir de notre état spirituel, éclairer une vérité, dévoiler un péché, corriger notre marche, nous dire quoi faire…Même le sentiment de tristesse qu’on éprouve après avoir commis un péché est une communication du Saint-Esprit. C’est à nous à faire la différence entre la voix de Dieu, celle de Satan, ou celle de notre propre entendement, en demeurant dans la communion et la parole de Dieu, avec la sagesse et le discernement qu’il nous donne. Plus nous recherchons vraiment la volonté de Dieu, moins il y a de risques et de mélange; plus nous marchons dans la chair, ou selon notre propre volonté, plus nous pouvons être trompés. Nous sommes dans une guerre spirituelle, la Bible nous le dit. Mais au fur et à mesure de notre croissance spirituelle et de notre marche avec Dieu, il devient plus facile de discerner la provenance des paroles qui pénètrent notre esprit. Dieu peut nous parler comme Il veut; notre part est d’écouter dans la soumission et l’humilité. On ne peut pas imposer à Dieu la méthode pour nous parler que l’on préfère. Par exemple, Dieu peut parfois parler par une voix audible, par des rêves et des visions, par la pratique des dons spirituels de la part des membres du corps de Christ (= paroles de connaissance, de sagesse, exhortations, paroles prophétiques…), et plus souvent par la « voix intérieure »…

Michel C.

Or vê Shalom

Écrire un commentaire