topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

28/04/2010

Pourquoi tant de fléaux dans le monde ?

Du nord au sud, de l’est à l’ouest, le constat est le même ; le monde va mal. Lorsque nous parcourons les continents et les nations, nous entendons parler de guerres et de bruits de guerres, une nation s’élève contre une autre nation, un peuple contre un autre peuple. Par endroit, on parle de tremblements de terre, de changement climatique avec ses conséquences, sècheresse et inondation. Ailleurs, il est question de la famine, du SIDA, ou de certaines pandémies ou épidémies naissantes qui déciment les populations. Malgré les différents sommets organisés pour trouver des solutions à ces différents fléaux, la situation demeure inchangée. Plus, elle s’empire.

Qu’arrive-t-il donc à notre monde ? Pourquoi tant de fléaux ? Et quelles solutions pour sa restauration ?

Répondre à ces différentes interrogations nous amène à déterminer les origines de nos maux en situant les responsabilités et à fournir les solutions pour un monde en bonne santé.


I-Les origines des fléaux que connait le monde

Pour connaitre les vraies origines des fléaux de notre monde, il faut avoir recours à Dieu qui en est le créateur. La bible est le livre qui nous permet de connaitre la pensée de Dieu. Que nous dit la bible ?

Selon la bible, les malheurs de l’humanité remontent à la création de ce monde, lorsqu’Adam et Eve ont désobéi aux recommandations de Dieu en mangeant du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Genèse3.1-6. Par cet acte, ils venaient de pécher contre Dieu. Et cela a eu des conséquences désastreuses sur leur existence et sur la destiné de toute l’humanité. Romains 5.12 nous dit ceci : Le péché est entré dans le monde à cause d’un seul homme, Adam, et le péché a amené la mort. Alors la mort a touché tous les êtres humains parce que tous ont péché. Le péché est donc la cause des différents fléaux que connait notre monde. Le péché entré dans le monde a occasionné la mort. Et c’est la mort qui se manifeste à travers tous ces fléaux que connait le monde depuis la création. Cette mort, elle est aussi bien spirituelle que physique.

Depuis Adam jusqu’à nos jours, Dieu a en horreur le péché. Et comme les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets, tous ceux qui pratiquent le péché sont soumis aux conséquences du péché. Romains6.23a Le salaire du péché c’est la mort. Aujourd’hui, tout le monde est unanime sur la réalité de la décadence de l’humanité, mais en ce qui concerne les responsabilités, chacun se lave les mains. Si à l’époque d’Adam, Dieu lui reprocha d’avoir mangé le fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, aujourd’hui, que reproche Dieu aux hommes ? Quels sont les sujets des plaintes de Dieu ?

II- Les sujets des plaintes de Dieu

Les sujets des plaintes de Dieu sont multiples et se trouvent à divers niveaux. Mais tous se rapportent à la conduite de l’homme.

1-Les péchés contre la personne de Dieu

-contestation de l’existence de Dieu

Beaucoup de personnes nient l’existence de Dieu au point où elles se sont elles mêmes faites des foules de dieux devant lesquels elles se prosternent. Nombreuses sont les hommes qui adorent les rivières, les montagnes, les fétiches, les masques ou des divinités représentées par des statues. Il ya des personnes qui ne croient en rien sauf en leur fortune qui constitue désormais leur fortune. Or, voici ce que dit l’éternel en Exode 20.1 Alors Dieu dit au peuple d’Israël:

2 «Je suis le SEIGNEUR ton Dieu. C’est moi qui t’ai fait sortir d’Égypte, où tu étais esclave.3 «Tu ne dois pas avoir d’autres dieux que moi.4 «Ne fabrique pas de statues de dieux. Ne représente pas ce qu’il y a là-haut dans le ciel, en bas sur la terre, ou dans l’eau sous la terre.5 Ne te mets pas à genoux devant ces dieux, ne les adore pas. En effet, le SEIGNEUR ton Dieu, c’est moi, et je suis un Dieu exigeant. Je punis la faute de ceux qui me détestent. Je punis aussi leurs enfants, jusqu’à la troisième ou la quatrième génération. Notre Dieu a en horreur l’idolâtrie et punit tous ceux qui la pratiquent.

-Mépris du nom de Dieu

C’est presque normal aujourd’hui d’entendre et de voir le nom de Dieu mêlé à toutes sortes de pratiques indélicates. Le nom de Dieu n’est pas honoré, il est même foulé aux pieds. D’un coté, les inconvertis blasphèment contre le nom de Dieu par des grossièretés et des propos choquants et d’autre part, ce sont des pseudos chrétiens ou hommes de Dieu qui utilisent le nom de Dieu dans des affaires compromettantes ou pour gruger et escroquer d’innocentes personnes. Et pourtant Dieu met en garde tous ceux qui utiliseront son nom en vain. Exode20.7 Ne te sers pas de mon nom n’importe comment. Moi, le SEIGNEUR, ton Dieu, je déclare coupable celui qui se sert de mon nom n’importe comment.

Si ces péchés susmentionnés sont contre la personne de Dieu, ceux que nous allons analyser mêmes s’ils le sont aussi, se rapportent plus à notre semblable, à notre prochain, à l’homme. Ils sont les plus nombreux et les plus pratiqués.

2-Les péchés contre notre prochain et contre notre corps

-Les péchés contre autrui

Ces péchés sont la manifestation de la méchanceté de l’homme, qui cherche à nuire à son prochain. Pour mettre l’homme en garde contre cette façon de se conduire, Dieu a établi les lois suivantes : Exode 20.12 «Respecte ton père et ta mère. Ainsi tu vivras longtemps dans le pays que moi, le SEIGNEUR, je te donne. 13 «Ne tue personne. 14 «Ne commets pas d’adultère. 15 «Ne vole pas. 16 «Ne témoigne pas faussement contre ton prochain. 17 «Ne désire pas pour toi la maison de ton prochain. N’aie pas envie de prendre sa femme, ni son esclave, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne. Ne désire rien de ce qui est à lui.» Malgré tous ces avertissements, combien de fois n’avons-nous pas vu des enfants se rebeller contre leur parent, et pour certains leur porter mains ? Combien de fois des hommes n’ont pas tué leur semblable pour de l’argent, pour la gloire, pour le pouvoir ou même par simple jalousie ? Combien de fois des hommes n’ont pas trompé leur épouse et des femmes leur époux ? Combien de fois des hommes ou femmes ne sont-ils pas allés avec les maris ou femmes d’autrui ? Combien de fois des gens n’ont pas volé les biens d’autrui, détourné de l’argent, vidé les caisses de l’état ? Combien de fois des personnes n’ont pas convoité la femme, le mari ou les biens d’autrui ? Les hommes sont devenus foncièrement méchants. Et cela n’a fait qu’attirer sur eux les malheurs.

-Les péchés contre notre corps

Ce sont les péchés que nous pratiquons et dont les effets se rapportent directement à notre personne. Ils souillent non seulement notre âme mais détruisent aussi notre corps. Il s’agit des péchés relatifs aux mœurs, habitudes et conduites des hommes ; débauche, dépravation, dévergondage, dissolution, excès, fornication, immoralité, impureté, intempérance, liberté, libertinage, luxure, obscénité, perversion, sensualité, vice. Paul exhortant les corinthiens dit ceci : 1corinthiens6.18 Fuyez l’impudicité. Quelque autre péché qu’un homme commette, ce péché est hors du corps; mais celui qui se livre à l’impudicité pèche contre son propre corps. Dieu, par la bouche de Paul invite les corinthiens à ne pas faire n’importe quoi avec leur corps. Vivre dans l’impudicité, c’est pécher contre son propre corps. Or Dieu voudrait que notre corps soit le temple de son esprit, la demeure du Saint Esprit. Celui donc qui détruit ce corps par le péché sera aussi détruit par Dieu. 1Corinthiens3.17 Si quelqu’un détruit le temple de Dieu, Dieu le détruira; car le temple de Dieu est saint, et c’est ce que vous êtes.

Au terme de cette analyse, il ressort clairement que le péché sous toutes ses formes est la cause des différents fléaux que connait l’humanité. Ce constat nous permet d’envisager les solutions avec beaucoup plus de sérénité.

III-Quelles solutions pour sauver le monde des fléaux qu’il connait ?

Face aux fléaux que connait le monde, les hommes se sont mis à la recherche de solutions. Des sommets sont organisés dans le monde entier, des organisations voient le jour, des études se font dans le domaine scientifique et dans d’autres domaines aux fins de lutter contre ces fléaux. Le constat est toujours le même ; échec. Un mal ne peut être guéri que s’il est combattu à la racine. La racine de nos maux, c’est le péché. Trouver la solution au péché, c’est trouver la solution aux maux de l’humanité. L’homme est incapable de lutter contre le péché puisqu’il est lui-même esclave du péché. C’est pourquoi Dieu, dans sa grande bonté a lui-même donné le moyen par lequel le monde peut être sauvé. Ce moyen, c’est la personne de Jésus-Christ. Jésus est la solution de Dieu pour le salut de l’humanité. C’est en vain que les hommes chercheront des solutions car il y a un seul remède au problème du péché, c’est Jésus. Jésus est mort à la croix pour délivrer l’homme du pouvoir du péché mais aussi de ses conséquences qui se manifestent à travers les fléaux. La bible nous dit en Romains 6.23 que le salaire du péché, c’est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur. Apôtre Paul s’adressant aux Colossiens dit encore : Vous qui étiez morts par vos offenses et par l’incirconcision de votre chair, il vous a rendus à la vie avec lui, en nous faisant grâce pour toutes nos offenses; 14 il a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l’a détruit en le clouant à la croix; Colossiens 2.13-14. Christ par sa mort, efface tous nos péchés et nous libère de la mort sous toutes ses formes.

Au terme de notre étude, nous pouvons dire que le péché est la cause des différents maux que connait l’humanité toute entière. Le monde ne se portera mieux que si les hommes acceptent d’abandonner le péché pour se tourner vers Dieu par le moyen de Jésus-Christ, mort sur la croix pour le salut de l’humanité. Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son fils unique, afin que quiconque croie en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle. Jean3.16

Que Dieu vous bénisse.

Ancien N’GOUMISSA Patrice

18:55 Publié dans Exhortation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fléau, monde

Les commentaires sont fermés.