topblog Ivoire blogs

01/05/2010

Chrétiens indépendants ou "papillons"

4l100ycl.gifNous voyons aujourd’hui dans le milieu chrétien un nouveau phénomène qui est en train de prendre de l’ampleur : le phénomène de chrétien indépendant. Ces personnes se réclament du corps du christ, de l’Eglise Universelle et affirment ne pas faire partie d’une communauté chrétienne locale. Ces chrétiens avouent vouloir bénéficier de tous les ministères. Aussi disent-ils, ils ne veulent pas se laisser emprisonner par une communauté locale. Ainsi nous apercevons dans les églises aujourd’hui, des chrétiens disparaitre et réapparaitre sans savoir d’où ils viennent et quelles sont leur motivation. Cette façon de faire est-elle biblique ? Ne courent-ils des dangers, tous ceux qui se réclament être indépendants ?

 


Que dit la bible au sujet des chrétiens indépendants ?

Lorsque nous parcourons le livre des Actes des apôtres et les épitres, nous constatons que la première règle pour tout croyant est l’affiliation à une église locale. Toute personne née d’un homme et d’une femme appartient à une famille. Le chrétien qui est une personne née de nouveau même s’il s’est converti par une révélation directe du seigneur est toujours conduit par lui dans une église locale qui devient sa famille et qui assure son éducation spirituelle. C’est le cas de l’apôtre Paul qui a rencontré le seigneur par révélation, mais qui a été conduit par lui vers l’homme de Dieu Ananias à Damas. Tout chrétien donc appartient à une famille qui est l’église locale, même si tous nous sommes membres de l’église Universelle, corps du christ. Dans le livre d’Actes 2.41 - 42, nous voyons là l’exemple de la première communauté chrétienne. 41 Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés; et, en ce jour-là, le nombre des disciples s’augmenta d’environ trois mille âmes. 42 Ils persévéraient dans l’enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières. Il ressort dans ces versets que ceux qui avaient reçu le Christ à la suite de la prédication de Pierre, ont intégré ce jour là la famille des disciples. Ils ne se sont pas volatilisés. Cette nouvelle famille d’enfants de Dieu avait pour responsabilité de les éduquer et ce à travers des principes essentiels pour la vie chrétienne. Il est question du baptême, de l’enseignement, de la communion fraternelle, de la fraction du pain et de la prière. Ces principes sont importants pour le croyant et c’est dans le cadre de l’église locale qu’il peut les expérimenter. L’apôtre Paul, lui qui connut le seigneur par révélation exhorte de ne pas abandonner sa communauté locale. Dans Hébreux 10.25, il dit : N’abandonnons pas notre assemblée, comme c’est la coutume de quelques-uns; mais exhortons-nous réciproquement, et cela d’autant plus que vous voyez s’approcher le jour. A la lumière de la parole de Dieu, vivre indépendamment d’une église locale n’est pas biblique. Mais cela ne veut pas dire qu’un chrétien ne doit pas assister à des programmes organisés par d’autres églises locales. Car il y a des communautés qui interdisent leurs fidèles de participer à d’autres programmes que les leurs et même de côtoyer des frères d’autres églises avec qui nous partageons la même foi. Cela est à dénoncer car nous sommes tous membres du corps de Christ. Un chrétien doit impérativement être membre d’une église locale. Se soustraire à cette règle, l’expose à de grands dangers.

Les dangers liés au phénomène de chrétien indépendant

-Être chrétien indépendant, c’est se soustraire à toute discipline, c’est échapper à tout contrôle et à toute surveillance des autorités ecclésiastiques et des frères dans le seigneur. La bible nous enseigne d’être les gardiens les uns des autres, car cela contribue à notre croissance spirituelle. Cela nous évite de tomber facilement dans le péché, de nous exposer à des déviations doctrinales et nous permet de nous améliorer dans notre conduite, sachant qu’il y a des personnes autour de nous qui nous contrôlent. Cela nous permet donc de soigner notre témoignage. Paul exhortant les chrétiens de Thessalonique leur dit : 11 C’est pourquoi exhortez-vous réciproquement, et édifiez-vous les uns les autres, comme en réalité vous le faites. 12 Nous vous prions, frères, d’avoir de la considération pour ceux qui travaillent parmi vous, qui vous dirigent dans le Seigneur, et qui vous exhortent. 13 Ayez pour eux beaucoup d’affection, à cause de leur œuvre. Soyez en paix entre vous. 14 Nous vous en prions aussi, frères, avertissez ceux qui vivent dans le désordre, consolez ceux qui sont abattus, supportez les faibles, usez de patience envers tous. 15 Prenez garde que personne ne rende à autrui le mal pour le mal; mais poursuivez toujours le bien, soit entre vous, soit envers tous. 1Thessaloniciens5.11-15. Dans ces versets, Paul fait ressortir non seulement le fait que dans la communauté Les chrétiens sont appelés à avertir ceux qui vivent dans le désordre par des exhortations, mais aussi à consoler ceux qui sont abattus et à supporter les faibles.

-Être chrétien indépendant, c’est aussi se priver de l’aide et de la communion des frères dans le seigneur. Dans notre marche chrétienne, nous pouvons rencontrer des difficultés de tous ordres. Nous avons souvent besoin de l’aide et du soutien de certains frères pour tenir et faire face à ces difficultés. Seuls, nous pouvons être vulnérables et succomber face à l’épreuve. Mais à plusieurs, nous sommes plus forts et nous ne manquons de rien. A l’époque de la première communauté chrétienne, il est dit en Actes 4.32-35, 32 La multitude de ceux qui avaient cru n’était qu’un cœur et qu’une âme. Nul ne disait que ses biens lui appartinssent en propre, mais tout était commun entre eux. 33 Les apôtres rendaient avec beaucoup de force témoignage de la résurrection du Seigneur Jésus. Et une grande grâce reposait sur eux tous. 34 Car il n’y avait parmi eux aucun indigent: tous ceux qui possédaient des champs ou des maisons les vendaient, apportaient le prix de ce qu’ils avaient vendu, 35 et le déposaient aux pieds des apôtres; et l’on faisait des distributions à chacun selon qu’il en avait besoin. C’est dans l’église locale que le chrétien peut vivre une telle communion fraternelle ; avoir l’occasion d’être soutenu, mais aussi apporter sa pierre à l’édification de la communauté et donc du corps du Christ en donnant à son tour.

- Être chrétien indépendant, peut susciter en nous de l’orgueil et nous pousser à nous croire au-dessus des autres et de ce fait, de les juger. Car le fait de « papillonner » Pousse beaucoup à mettre en comparaison les églises. La bible dit dans Proverbes18.1 que Celui qui se tient à l’écart cherche ce qui lui plaît, Il s’irrite contre tout ce qui est sage. C’est alors qu’on trouve que telle église n’est pas bien organisée, ou que telle autre n’est pas charismatique. Se soustraire des règles d’une communauté locale nous conduit souvent à la perte de la raison. Dès lors on arrive plus à discerner ce qui est de Dieu et ce qui ne l’est pas.

Même si nos églises locales sont loin d’être parfaites, il est hasardeux de vivre indépendamment d’elles. Se détacher de l’église locale, c’est emprunter le chemin de l’instabilité et de l’apostasie.

Que Dieu vous bénisse.

Ancien N’GOUMISSA Patrice

Commentaires

Bonjour Monsieur! J'ai lu votre article et il ne m'a pas laissé insensible. Aussi puisque vous permettez un commentaire, je veux bien vous exposer le mien. Déjà, il n'y a pas de chrétien "indépendant", dire qu'un chrétien est indépendant revient à dire que ce n'est pas un chrétien du tout. Un chrétien est rattaché au chef obligatoirement et peut tout à fait être à Son service sans appartenir à ce que vous appelez je suppose naïvement une "église locale". C'est de Christ, de Sa Parole, de Son Esprit qu'il vit. Et celà vous étonne étrangement que des chrétiens se retirent de vos assemblées... pour suivre Christ? N'est-il pas écrit qu'il faut obéir à Dieu et non aux hommes? Jésus n'a-t-il pas dit de prendre sur nous son joug et son fardeau? Oui ils sont doux et léger contrairement aux jougs et fardeaux imposés par des hommes soit disant de Dieu auto proclamés avec des titres de "ministères" orgueilleux comme si Dieu faisait acception de personne. Déjà remarquez votre orgueil! Vous signez votre lettre d'un "Ancien" précédant votre nom. Malheureusement vous n'êtes pas seul dans ce cas, d'autres signent prophète ou docteur , apôtre ou pasteur (les plus nombreux). Vous prétendez enseigner les autres mais c'est vous qui avez besoin d'enseignement. N'avez vous donc pas lu les évangiles ou bien n'avez vous retenu que ce qui vous intéressait? N'est-il pas écrit de ne pas se faire appeler Maître ou directeur ? Ne me rétorquez pas qu'il n'a pas dit littéralement "pasteur" ou ..."ancien", car si vous avez reçu le Saint-Esprit vous savez que c'est le même principe. Alors je vais vous apporter quelques éclaircissements. L'église locale comme vous dîtes n'existe plus depuis longtemps, elle n'a pas résisté à l'orgueil des pseudo chrétiens qui remplis d'orgueil ont vite créé des "dénominations", c'est bien comme ça qu'on dit de nos jours avec des hiérarchies contraires à l'enseignement du Seigneur Jésus. Paul nous a pourtant mis en garde en parlant de ceux qui se disaient de Céphas, les autres d'Appolos, d'autres de Christ! Ah si les dénominations n'existaient pas , mais juste l'église! Si les dirigeants, les pasteurs en particulier ne percevaient pas la dîme et l'offrande, mais travaillaient tous de leurs propres mains, si ils n'avaient pas la folie de construire des édifices de main d'homme pour les appeler temple ou maison de de Dieu ( Car Dieu n'habite pas dans des temples faits de main d'homme, c'est ce que dit la Bible), si ils s'arrêtaient d'élever les chrétiens les uns contre les autres, si ils étaient justes et droits comme le fut notre Seigneur, si ils reflétaient Christ en toutes circonstances, si ils étaient remplis du Saint-Esprit , si ils avaient en dégoût d'être vus, si ils n'aimaient pas tant la première place, si ils se dépouillaient eux mêmes en tout comme Jésus l'a fait pour nous au lieu de nous dépouiller nous les rachetés par un seul prix : le précieux sang de Jésus, si ils ne se prenaient pas pour des chefs à la manière des pharisiens, si ils nous aimaient tout simplement, Ah , cher Monsieur le royaume de Dieu sur terre serait éclatant, les puissances du mal n'auraient qu'à bien se tenir. Au contraire de Jésus qui a prié son Père pour l'unité des disciples (Jean 17), au lieu d'être UN il y en a plusieurs, je n'ai pas écrit "nous" sommes parce que je n'en suis pas, je fais partie du UN et ce ne sont pas des églises locales mais des boutiques, la plupart d'entre elles font honte au royaume de Dieu. Rappelez vous que beaucoup des premiers seront les derniers. Jésus Christ est le même hier aujourd'hui et éternellement, il ne change pas . Il ne fait pas acception de personnes. Pour votre compréhension, en Ephésiens 4/11, relisez bien il a fait des dons aux hommes (pas des ministres au sens du gouvernement de la république) pour l'édification des ministères. Ici ministère veut dire service, et pasteur, docteur ,évangéliste et les autres sont des dons, pas des grades, pas des responsabilités particulières, qui elles sont le fait des "anciens" et surveillants ( j'ose à peine écrire évêque tant ce mot a pris une importance malsaine). Il y a un parallèle en 1 corinthiens 12 sur les dons. Alors le service? C'est quoi? C'est la sacrificature, la prêtrise c'est la suite en Christ du service que les descendants d'Aaron effectuaient dans le tabernacle souvenez vous! Sauf qu'en Christ nous servons en Esprit (nous avons TOUS un libre accès au trône de notre Dieu par Jésus Christ, relisez l'épître aux hébreux), en Christ nous sommes un sacerdoce royal, tous sacrificateurs, tous prêtres, ayant tous un même accès au trône.
Permettez moi de vous donner mon témoignage/ Par des circonstances dramatiques, Le Seigneur est venu à ma rencontre , J'ai découvert Sa Parole merveilleuse et je me suis joint naturellement à l'assemblée des frères qui avaient prié pour nous. Nous découvrions au sortir d'un drame "l'église" . Comme nous aimons le Seigneur nous avons fait tout ce demandait les pasteur, nous ne manquions aucune réunions durant des années. Mais nous avions aussi une Bible, nous l'avons étudiée avec attention, prière et révérence car nous aimons Jésus (La Vérité), au fil du temps j'ai voulu m'exprimer et je l'ai fait sur certaines dérives. J'ai reçu des explications méprisantes et la direction de la porte m'a clairement été montée. Mais je ne suis pas parti (parce que j'ai lu comme vous n'abandonnez pas votre assemblée) Au contraire j'ai intercédé et prié pour le pasteur et son équipe, sa famille. Plus je priais, plus la pression augmentait, les mauvaises manières à l'égard de ma famille devenaient dures à supporter. J'ai prié et j'ai reçu ceci du Seigneur, alors que je disais au Seigneur que je n'en pouvais plus il m'a répondu que mon Pasteur c'était lui et que si je venais tôt dans sa Présence chaque jour, il m'enseignerait. J'ai quitté cette assemblée et c'est vrai que pendant quelques temps j'ai papillonné comme vous dites d'une assemblée à l'autre, j'y ai trouvé des gens sympathiques , mais formatés dans les moule de la tradition et j'ai réalisé que c'étaient des dénominations et pas l'église locale. Je ne dis pas que tout est mauvais, car il y a des faibles et des forts, mais une chose est sure là où un homme se fait appeler Pasteur, docteur, apôtre, révérend, Père, ancien, évêque, diacre ou que sais-je, il y a un risque et la chose est grave. Un seul est Père, Un seul est SEIGNEUR et nous sommes tous frères. L'usurpation d'un titre du Seigneur est d'un orgueil démesuré et trompeur, car pas un pasteur ou autre "ministère" n'arrive à la cheville de Christ. En fait ils contribuent davantage à nous éloigner de Christ plutôt qu'à nous en rapprocher, un chrétien avec un problème va voir qui? Le pasteur! Un chrétien en dehors du système humain qui a un problèmes va voir qui? Christ! C'est ainsi que celà fait 11 ans maintenant que ma famille et moi nous sommes directement rattachés au chef comme c'est sa volonté pour nous tous. IL est écrit qu'il y a un seul médiateur en Dieu et l'homme! Devinez qui? Le pasteur? Mais non, CHRIST et seulement Christ. Que les hommes élevés redescendent de leur piédestal , qu'ils rendent au Seigneur ce qui est au Seigneur, à savoir la gloire, l'honneur, le règne et la puissance, qu'ils deviennent des disciples accomplis, qu'ils utilisent leurs dons avec humilité et ne s'en prévalent jamais, qu'ils aillent dans les maisons au lieu de se faire construire des temples et autres auditoriums et vous verrez s'il y a encore des papillons. Je suis sévère avec vous et vous ne le méritez peut-être pas tant. Mais vous écrivez pour le grand public des choses que vous ne maîtrisez pas. Cette sévérité est néanmoins empreinte d'amour et je sais que vous partez d'un bon sentiment. Je vous demande de bien méditer ces quelques lignes, et ne laissez pas la colère vous envahir, gardez vous plutôt dans le secret de la présence de Dieu , que son Esprit vous éclaire. Je terminerai en disant qu'aucune église et aucun pasteur ne nous est venu vraiment en aide sinon le Seigneur Jésus-Christ qui est vivant et qui se manifeste dans le vie de ceux qui le cherchent de tout leur coeur et qui marchent dans l'intégrité devant sa face. Il ne nous a jamais enjoint à regagner une assemblée mais plutôt à venir en aide à ceux qui sont opprimés, bafoués, rejetés, méprisés, abandonnés. Nous lui donnons gloire et honneur, il est Le seul Seigneur, l'Amour Vrai, ,inimitable sans son Saint-Esprit. La vraie Eglise c'est l'église qui n'a pas de frontières, le royaume de Dieu n'est pas circonscrit à une dénomination, pas même à l'ensemble des dénominations. Je ne cherche pas de polémique, je n'attends pas un retour de courrier, juste vous avertir avec simplicité en Christ. Quoi que vous fassiez après cette lecture, vous serez responsable. Au dernier jour tout sera clair pour tout le monde.
En Christ, Thierry

Encore un mot pour ceux qui discriminent demandent de donner à Dieu des offrandes: Deutéronome 10/17 je cite: "Car l'Eternel votre Dieu est le Dieu des dieux, Le seigneur des Seigneurs, le Dieu fort, grand et redoutable, qui NE FAIT PAS CONSIDERATION DE PERSONNES ET QUI NE RECOIT POINT DE
PRESENT"

Écrit par : Thierry HUET | 03/10/2010

Thierry ,frère en Christ
tu semble bien connaitre la bible ainsi que le sujet que tu traite ,et comme toi je pense que beaucoup exercent un métier (pasteur ,enseignant etc ...) d'avantage qu'une véritable vocation. Mais je pense aussi que tous ceux qui contribue à l'avancement du royaume de Dieu méritent notre respect et notre affection en Christ; car eux aussi ont leurs parts aux combat contre les ténèbres et le mal .Ne jugeons donc pas cet "ancien"
De par mon expérience je pense que l'existence d'églises établies est une bonne chose car voulue du seigneur, en effet un chrétien si indépendant qu'il soit éprouve à un moment ou un autre le besoin de se rapprocher de ses frères et soeurs en christ et donc qu'il existe des lieux ou se retrouver en commun. fraternellement christian

Écrit par : christian | 21/11/2011

Les commentaires sont fermés.