topblog Ivoire blogs

05/05/2010

Reviens à ton premier amour

Apocalypse2.1-7 Ecris à l’ange de l’Eglise d’Ephèse: Voici ce que dit celui qui tient les sept étoiles dans sa main droite, celui qui marche au milieu des sept chandeliers d’or: 2 Je connais tes œuvres, ton travail, et ta persévérance. Je sais que tu ne peux supporter les méchants; que tu as éprouvé ceux qui se disent apôtres et qui ne le sont pas, et que tu les as trouvés menteurs; 3 que tu as de la persévérance, que tu as souffert à cause de mon nom, et que tu ne t’es point lassé. 4 Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu as abandonné ton premier amour. 5 Souviens-toi donc d’où tu es tombé, repens-toi, et pratique tes premières œuvres; sinon, je viendrai à toi, et j’ôterai ton chandelier de sa place, à moins que tu ne te repentes. 6 Tu as pourtant ceci, c’est que tu hais les œuvres des Nicolaïtes, œuvres que je hais aussi. 7 Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises: A celui qui vaincra je donnerai à manger de l’arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu.


Ce passage tiré du livre d’Apocalypse est de l’apôtre Jean fils de Zébédé et frère de Jacques. Apocalypse veut dire révélation et il parle des évènements passés, présents et futurs. Il a été écrit entre l’an 85 et l’an 90 de notre temps pendant que Jean était exilé sur l’ile de Patmos. Sur cette ile, Jean reçut des révélations de la part du seigneur qu’il devait transmettre aux sept églises de l’Asie. Cette lettre ci qui est celle adressée à l’église d’Ephese, est la première d’une série de sept lettres que Christ adressa aux sept églises de l’Asie. Elle nous parle des félicitations et des blâmes que le seigneur adresse à cette église ainsi que l’invitation à la repentance et les promesses qui l’accompagnent.

I -Les félicitations du seigneur à l’église d’Ephese versets 2-3

Le seigneur félicite l’église d’Ephese pour son assiduité dans le travail. Il le dit quand il dit je connais tes œuvres, ton travail. L’église d’Ephèse était certainement qui travaillait à la propagation et à la défense de l’évangile. Dieu sait toutes choses et donc sait toutes les œuvres que nous accomplissons dans sa maison. Il n’y a rien qui passe inaperçu à ses yeux.

En dehors de l’assiduité dans le travail, Dieu félicite l’église d’Ephèse pour sa persévérance et pour la défense de la saine doctrine. L’église d’Ephèse se présente comme une église qui a su faire face à la persécution. Nous savons tous que les débuts de l’église n’étaient pas du tout faciles. Tous ceux qui se réclamaient de Christ, étaient persécutés. Les chrétiens de cette église malgré la persécution et la souffrance, ils tenaient ferme et ne reniaient pas le nom de Dieu. Ils gardaient la foi et continuaient de travailler à l’œuvre du seigneur. Une autre particularité de cette assemblée, c’est qu’elle éprouvait les hommes de Dieu et en démasquait les faux, ceux qui se disaient apôtres. Cette église connaissait donc les écritures et pouvait discerner ce qui est de Dieu et ce qui n’est pas de Dieu, elle ne supportait pas les méchants et les faux apôtres. Cela lui valut d’être encouragée par Dieu.

Notre seigneur apprécie toujours le travail qui est accompli dans sa maison. Il félicite toujours ceux qui en sont les acteurs. En outre, il est prêt à blâmer en retour, ceux dont le travail piétine.

II-Reproche du seigneur à l’église d’Ephèse verset 4

Le seigneur Jésus reproche à l’église la perte de son premier amour. Malgré l’assiduité et la persévérance dans le travail, Dieu reproche à cette église un certain refroidissement dans l’ardeur au travail. Tout croyant dans ses débuts, est habité par un certain zèle, qui le pousse à s’affectionner aux choses de Dieu et à se donner corps et âme pour que l’œuvre du seigneur puisse avancer. C’est ainsi que nous voyons beaucoup de chrétiens à leur conversion intégrer les différents départements de l’église et servir le seigneur avec beaucoup de dévouement et de chaleur. Ils sont prêts à se sacrifier pour le seigneur, participent à toutes les rencontres de prière et d’enseignement. Seulement, après quelques temps, nous retrouvons ces mêmes chrétiens refroidis, nonchalants et paresseux. Ils viennent aux réunions en trainant les pieds, les choses de Dieu ne leur disent plus grande chose. Ils ont d’autres priorités et mettent la vie chrétienne au second plan. L e zèle qui les caractérisait a disparu et le résultat de leur travail n’est pas parfait. De même que Dieu condamne l’attitude des éphésiens et les invite à la repentance, Dieu invite tous ceux qui ont perdu leur premier amour à se repentir et à pratiquer leurs premières œuvres. Car chacun sera récompensé selon ses œuvres.

III-Les conséquences de notre travail dans le seigneur versets 5 et 7

Le seigneur met en garde tous ceux qui ont perdu leur premier amour et qui refusent de se repentir et de raviver la flamme de l’esprit. Il menace d’ôter leur chandelier de sa place. Nous avons que le chandelier est le support qui sert à l’éclairage. Employé ici, il représente la lumière et les grâces de christ dans notre vie. L’absence de cette lumière est égale à l’avènement de ténèbres et de la mort spirituelle dans notre vie. Oter de la vie du croyant son chandelier, c’est ôter ce qui fait de lui un chrétien, c’est lui ôter la vie de Dieu. Il est donc impérieux que tous ceux qui ont perdu leur premier amour se ressaisissent et pratiquent leurs premières œuvres pour ne pas perdre leur chandelier, synonyme de la perte de la vie de Dieu. En retour, pour tous ceux qui auront gardé la foi et pratiquer les bonnes œuvres, Dieu leur fait de merveilleuses promesses. Ces promesses, ce sont toutes les récompenses que tous ceux qui auront gardé la foi et travailler pour le seigneur, récolteront dans le ciel, le paradis de Dieu.

Le seigneur Jésus à travers cette lettre veut enseigner une vérité fondamentale à tous les chrétiens de tous bords. Chaque chrétien sera récompensé sur la base de sa foi en Jésus-Christ et des œuvres que cette foi aura produites. Car la foi sans les œuvres est vaine.

Que Dieu vous aide à pratiquer vos premières œuvres.

Ancien N’GOUMISSA Patrice

 

 

Les commentaires sont fermés.