topblog Ivoire blogs

09/05/2010

La croissance du juste

Psaumes 92. 13-14 Les justes croissent comme le palmier, Ils s’élèvent comme le cèdre du Liban. 13 (92-14) Plantés dans la maison de l’Eternel, Ils prospèrent dans les parvis de notre Dieu; 14 (92-15) Ils portent encore des fruits dans la vieillesse, Ils sont pleins de sève et verdoyants,


Le juste, c’est la personne qui s’est repentie de ses péchés, qui s’en est détourné et qui s’est tourné vers Dieu en acceptant Jésus-Christ comme son sauveur et seigneur personnel. Le juste, c’est celui qui a fait l’expérience de la nouvelle naissance. Le juste, c’est le chrétien.

La croissance, c’est le fait de croitre, de grandir progressivement jusqu’au terme du développement normal.

Contrairement au méchant qui croit comme l’herbe pour aussitôt se faner et mourir, le chrétien lui croit comme le palmier. Au tant la croissance du palmier est différente de celle de l’herbe, la croissance du chrétien est différente de celle du méchant. Comparer la croissance du juste à celle du palmier nous amène à faire ressortir les traits de ressemblance qui existent entre le chrétien et le palmier. Pour ce faire, nous allons établir les caractéristiques du palmier, son utilité, et enfin les domaines de croissance du chrétien.

Le palmier, c’est un arbre des régions chaudes dépourvu de branches dont les feuilles sont regroupées en bouquet au sommet du tronc.

I-Quelques caractéristiques du palmier

-Le palmier est un arbre qui grandit de façon constante. Cela parle de la stabilité et de la régularité dans la croissance. Il ne s’arrête pas de croitre tant qu’il n’est pas parvenu au terme de sa croissance. A l’image du palmier, le chrétien aussi doit avoir une croissance régulière et stable. Lorsqu’une personne se donne au seigneur, elle doit grandir, elle doit passer de néophyte, c'est-à-dire d’enfant en Jésus à un chrétien mature. L’enfant en Jésus, c’est le chrétien qui vit encore de manière charnelle. Il se laisse conduire et guider encore par la chair. Or le chrétien mature, c’est celui qui marche par le saint esprit, il se laisse diriger par l’esprit de Dieu et c’est spirituellement qu’il juge toute chose. Le chrétien donc, une fois né de nouveau, ne doit pas demeurer enfant, mais il doit croitre pour passer d’enfant en Jésus pour atteindre le statut d’homme spirituel. Un homme reste t- il enfant quand il nait ? (Lire 1Corinthiens2.12-16 et 1Corinthiens 3.1-3.)

-Le palmier dans sa croissance peut être courbé par endroit, mais il reprend sa croissance de manière droite. Cela nous parle des problèmes, des obstacles et des chutes que peut connaitre un chrétien dans sa vie. Il peut arriver au chrétien de faire une sortie de route, mais il doit pouvoir se ressaisir, revenir dans le droit chemin et continuer sa marche vers la perfection. 1Jean1.8-9. Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n’est point en nous.9 Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. Un homme reste-t-il à terre lorsqu’il tombe ?

-Lorsque le palmier croit, les branches mortes se détachent et tombent. Cette image nous parle de la sanctification. Le palmier se sépare des branches mortes qui peuvent l’encombrer dans sa croissance. Le chrétien aussi doit pouvoir se sanctifier tout le long de sa vie chrétienne. Cette une sanctification qui se fait de manière progressive. Chaque chrétien est venu au seigneur avec sa vieille nature et ses œuvres dont il doit se dépouiller pour mener une vie à l’image de Christ. Chaque jour donc, de manière progressive et constante, le croyant doit se séparer des vieilles habitudes qui peuvent le freiner dans sa marche vers la perfection. Il s’agit entre autres, de l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de table. Galates 5.19-21.

-La taille du palmier est proportionnelle à celle de ses racines. La taille d’un palmier dépend donc de la longueur de ses racines. Aussi bien que le palmier, la maturité ou le niveau spirituel d’un chrétien dépend de son enracinement dans la parole de Dieu. Plus un chrétien s’attache à la lecture et à la méditation de la parole de Dieu, plus sa croissance est remarquable et évidente pour tous. La parole de Dieu est donc indispensable pour notre croissance spirituelle. 16 Toute Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, 17 afin que l’homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre. 2Timothée3.16-17

-Le palmier résiste à la chaleur du désert, au vent et à la tempête. Cela fait penser à la ténacité et la solidité de cet arbre. De même que le palmier tient face à ses ennemis, le chrétien aussi doit faire face aux épreuves et à l’adversité. Il doit tenir ferme et se doit de ne pas succomber. Le chrétien doit savoir qu’il n’y a pas de vie chrétienne sans épreuves ou adversités. C’est illusoire de faire croire aux chrétiens qu’une fois sauvé, il n’y a plus de souffrance ou de problèmes. Ces choses arriveront souvent dans la vie du croyant mais l’éternel lui donne les armes nécessaires pour résister et sortir vainqueur. Ephésiens 6.10-18. -Il y a trois cent soixante variétés de palmiers, et un arbre de palmier peut durer cent à deux cent années. Il peut aussi porter deux cent à trois cent kilos de fruits. Cela nous parle de la longévité et de la prospérité du palmier. Il en est de même pour le chrétien enraciné dans la parole de Dieu. Il est rassasié de jours et prospère dans tout ce qu’il fait, et porte du fruit et abondance. Le Psaume n°1 verset 1 à 3 nous dit ceci : 1 Heureux l’homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants, Qui ne s’arrête pas sur la voie des pécheurs, Et qui ne s’assied pas en compagnie des moqueurs, 2 Mais qui trouve son plaisir dans la loi de l’Eternel, Et qui la médite jour et nuit!3 Il est comme un arbre planté près d’un courant d’eau, Qui donne son fruit en sa saison, Et dont le feuillage ne se flétrit point: Tout ce qu’il fait lui réussit. Lire également Jean15.5

A travers ces lignes, nous constatons que le palmier présente de nombreuses caractéristiques édifiantes. Qu’en est-il de son usage ?

II-Quelques utilités du palmier

-Le palmier est utilisé dans le domaine de la construction. Ses feuilles servent aussi bien à faire des palissades, clôtures, qu’à couvrir des maisons comme toit. En Côte d’Ivoire, ce genre de toit se nomme «  papaux ».

-Le palmier est aussi utilisé dans le domaine de la nourriture. Le cœur du palmier ainsi que les graines sont utilisés pour préparer de la sauce. Les graines également servent à produire de l’huile. On peut aussi extraire à partir du palmier, du vin appelé vin de palme.

-Le palmier sert aussi de repère dans le désert. Car percevoir un palmier dans le désert, nous donne la certitude de la présence d’une oasis, d’un point d’eau.

Le monde désemparé cherche ses repères. Le chrétien doit constituer pour le monde ce repère. Car, c’est par nous que le Dieu de salut veut se révéler à l’humanité. Le chrétien doit par sa vie révéler qui est le vrai Dieu à savoir Jésus-Christ. Jésus s’adressant à ses disciples leur dit : c’est vous qui êtes le sel de la terre… c’est vous qui êtes la lumière du monde. Matthieu 5.13-14. Le chrétien doit par sa vie donner de la saveur et de la lumière à ce monde qui se trouve dans les ténèbres. Pour y parvenir, il est indispensable que sa croissance soit évidente pour tous. Alors quels peuvent être les domaines de croissance du chrétien ?

III-Les domaines de croissance du chrétien

-Le chrétien doit croitre dans la grâce et la connaissance de Dieu. 2Pierre3.18

-Dans la foi Hébreux 5.12

-Dans l’amour 2Tessaloniciens 1.3

-Dans notre service dans la maison de Dieu : louange, adoration, mission et service au sein de la communauté locale. 1Corinthiens 15.58

Pour terminer, nous voulons comme Paul inviter chaque chrétien à être un modèle pour les fidèles, en parole, en conduite, en charité, en foi, en pureté. 1Timothée 4.12 .Ainsi nos progrès seront évidents pour tous.

Ancien N’GOUMISSA Patrice

Commentaires

Merci Seigneur pour cet enseignement! Sois bénis mon frère!

Écrit par : igrec marurai | 11/11/2013

Merci beaucoup a Dieu et a vous Homme de Dieu. Priez aussi pour moi en particulier pour cette parole prenne chaire dans ma vie.lire et ledite c'est bon'mais la mise en pratique c'est ce le Seigneur attend de moi. Merci, je pense ue je parviendrai p
ar la grace de Dieu

Écrit par : katika pitshou | 09/01/2014

Bonsoir!
je voudrais toujours recevoir les prédications. Merci

Écrit par : Justin Baliny | 17/01/2014

Merci ancien pour cette belle exhortation, que le Seigneur vous bénisse et vous renouvelle.

Écrit par : FREDERIC TETE | 17/02/2014

Les commentaires sont fermés.