topblog Ivoire blogs

02/03/2011

Quelle posture le Chrétien doit-il adopter en période de Crise ?

Il est déplorable de constater qu’aujourd’hui dans la quasi-totalité de nos nations il ya des crises ; crises politiques, religieuses, sociales, pour ne citer que celles là. Face à ces multiples crises, Partout dans le monde, les avis sont partagés selon qu’on est d’un camp ou de l’autre et aussi en fonction des pays et des intérêts qui sont en jeu. Au milieu de ces prises de position souvent incroyables, quelle doit être la position du chrétien ? Car de la position du chrétien, dépend la sortie de crise s’il est vrai que le chrétien est le sel de la terre et la lumière du monde. Dans le livre du prophète Ézéchiel en son chapitre22.30, l’éternel par la bouche de son messager a affirmé : Je cherche parmi eux un homme qui élève un mur, qui se tienne à la brèche devant moi en faveur du pays, afin que je ne le détruise pas ; mais je n’en trouve point. C’est dire que Dieu cherche des personnes sur qui s’appuyer pour épargner nos nations, et ces personnes, ce sont les chrétiens. Le chrétien pour ce faire doit pouvoir jouer pleinement son rôle. Mais pour y parvenir, il doit adopter une certaine posture dont nous allons étudier quelques caractéristiques.


I- Une posture de sainteté (irréprochable)

Le chrétien, avant de se prononcer ou de prendre position, Doit lui-même être dans la vérité et paraître juste devant le seigneur. La Bible ne nous recommande t-elle- pas d’ôter la poutre de nos yeux avant d’ôter la paille dans l’œil de l’autre Matthieu7.3. Il faut avoir le courage de le dire ; l’église aujourd’hui n’est pas exempte de reproche. L’église qui est le sel de la terre et la lumière du monde à perdu de sa saveur et de son éclat de sorte que la vie n’a plus de valeur et nos nations sont envahies par les ténèbres.

1-Éthique chrétienne a foutu le camp

L’église n’est plus cette église irréprochable que voudrait le seigneur. Le chrétien n’est plus le modèle que l’on doit copier mais apparait comme un concurrent sérieux du païen dans la course au péché. Il est déplorable de constater qu’aujourd’hui, l’on trouve chez le chrétien ce qu’on ne trouve pas toujours chez les païens (l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, les divorces, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de table Galates5.19-21). Le chrétien s’est tellement corrompu que ce sont ses propres intérêts qui sont au centre des désirs et non l’intérêt de Dieu qui est désormais relégué au second plan.

2-Le service de Dieu abandonné au profit des marchandages spirituels

Comme Judas l’Iscariote, plusieurs bergers sont devenus amis de l’argent. Ils sont dans le ministère non pour paître le troupeau du seigneur, mais pour dépouiller les chrétiens et les rendre encore plus misérables. Ils n’ont pour seul objectif que de s’enrichir, avoir de grosses voitures, de grandes maisons extravagamment meublées, des costumes et accessoires de luxes qui ne sont pas à la portée de toutes les bourses. Leurs familles vivent comme les riches des temps modernes, les enfants fréquentent les meilleurs établissements de la place ou à l’étranger, dans des établissements de renom. Pendant ce temps, les orphelins, les veuves, les jeunes diplômés ou sans emploi, les femmes et les démunis sont laissés pour compte. Les églises sont remplies d’indigents et aucune politique sociale n’est mise sur pied pour aider cette catégorie de personne. Pendant que le troupeau se meurt de fin, les bergers s’engraissent. Pour parvenir à leur fin, diverses méthodes sont mises sur pied ; offrandes à répétition avec pour but de soutenir l’œuvre du seigneur. Il est sommé aux fidèles dans certaines églises de ne mettre que des billets de banque et des chèques dans les corbeilles, les pièces de monnaie sont interdites. Dans certaines assemblées, il est demandé aux fidèles de payer de l’argent avant de rendre témoignage des bienfaits du seigneur, ou de déposer de grosses sommes avant que le berger ne prie pour eux. J’ai reçu le témoignage de cette communauté où le berger a demandé aux fidèles d’emprunter de l’argent pour payer la dîme car Dieu leur réservait de grandes bénédictions. Pour avoir la main mise sur les finances de l’église, certains bergers n’hésitent pas à confier la caisse à un parent ou à leur épouse. Les pasteurs secondaires et appelés n’existent que de nom ; ils vivent dans la misère faute d’un véritable soutien. Car les petits dieux ce sont taillés la part du lion. Le choix des responsables et les visites sont opérés sur la base du statut social. Sont nommés et visités, seulement les brebis grâces, celles qui ont un compte bancaire bien garni. Désormais, les campagnes d’évangélisation et autres programmes d’édification ne sont plus au centre de la vision, ces choses deviennent secondaires faisant place aux besoins et charges élevés du pasteur qui est toujours entre deux avions ou dans des boites de nuit. Les églises sont implantées dans les centres urbains où l’on a la possibilité de trouver des fonctionnaires ou autres grands cadres susceptibles d’apporter des grosses dîmes et offrandes. Les églises poussent comme des champignons dans les grands centres urbains tandis que certaines régions de nos pays ne sont pas touchées par la bonne nouvelle ; et généralement, c’est de ces régions que naissent les rébellions et les crises comme c’est le cas en Côte d’Ivoire où la rébellion est venue du nord, région non atteinte de manière véritable par l’évangile. Cette manière d’agir est déplorable et scandaleuse. Et pourtant les saintes écritures sont très claires sur les caractéristiques et devoirs du berger et même de la mission de l’église. L’église a failli et elle est autant responsable que les hommes politiques de ce qui arrive à nos nations. De ce fait, elle ne peut jouer pleinement son rôle de réconciliation, de paix et de justice. D’où une prise de conscience conduisant à une repentance vraie et une vision saine de l’œuvre du seigneur.

II-Une posture d’arbitre

Si les politiques, les nations ou les organisations internationales adoptent des postures selon leurs intérêts, le chrétien lui doit opter pour la vérité et la justice. Cela suppose une bonne maitrise du contexte.

1-La maîtrise du contexte

Comme la formation biblique nous l’enseigne, on ne peut interpréter un passage biblique et en tirer un enseignement objectif s’il n’est pris dans son contexte. Dans 1Timothée5.23 Paul recommande à Timothée de boire un peu de vin. Pris hors de son contexte, ce verset a servi de prétexte pour bon nombre de chrétiens pour s’enivrer de vin. Seulement dans son contexte, Paul conseilla le vin à Timothée à cause de son estomac et des nombreuses indispositions que cela causait. La maîtrise du contexte est un élément important voire indispensable dans l’analyse et l’appréciation d’une situation ou d’un fait. Toute crise nait dans un contexte social, politique, religieux bien défini. Et c’est ce contexte qui permet de cerner la vérité et la justesse des évènements. Or aujourd’hui, le constat qui est fait aussi bien dans le milieu chrétien comme dans le monde entier en ce qui concerne la position des uns et des autres dans le règlement des crises, c’est que ceux qui prétendent détenir la vérité et propagent des mensonges partout ignorent les faits qui ont trait à ces crises mais pire, ils ne savent rien du contexte dans lequel sont nées ces crise et le contexte dans lequel perdurent ces crises. Ils ne savent rien et sont ignorants de tous et pourtant ils veulent jouer les arbitres. La maîtrise du contexte implique de la part du chrétien comme de tout homme la connaissance des origines et des acteurs de la crise. Aussi il importe que celui qui tient le rôle d’arbitre soit à l’écoute des différentes parties pour juger de la véracité des dires et des faits. Une bonne maîtrise du contexte déterminera une bonne prise de position et une intervention plus objective et crédible.

2-La prise de position

En tant qu’arbitre, le chrétien qui a de part sa maitrise du contexte une bonne lisibilité de la situation se doit de prendre position. On entend partout dans le milieu chrétien les propos du genre « le chrétien est neutre ». Cela voudrait dire qu’il n’a pas de camp et donc ne dira pas noir lorsque c’est noir et blanc lorsque c’est blanc. Cela n’est pas vrai. Le chrétien n’est pas neutre, il a un camp, celui de Dieu qui est la vérité, la justice et la légalité. Le chrétien doit condamner le péché sous toutes ses formes. En tant qu’arbitre, ne doit-il pas brandir le carton lorsque dans nos nations les autorités vivent dans la corruption, la débauche, l’immoralité et la cruauté tandis que le peuple souffre ? Les prophètes au temps des royaumes d’Israël et Judas se sont ils tus quand les rois conduisaient le peuple à l’idolâtrie et au péché ? Elie s’est il tu face au péché d’Achab et de sa femme Jézabel ? Jean Baptiste est il rester indifférent devant le péché d’Hérode ? Non ! Toutes ces personnes ont choisi le camp de la justice et de la vérité même au prix de leur vie. Le chrétien ne doit pas avoir peur au point de faire des calculs politiciens. Il s’agit ici de dénoncer et non de prendre des armes pour faire des coups d’état encore moins de créer des rebellions. Le chrétien doit avoir le courage de dire que Dieu n’a jamais cautionné et ne cautionnera jamais une rébellion quelle qu’en soit les motifs. Dieu n’est pas dans le camp de ceux qui tuent, qui violent, qui pillent et causent du tort aux populations. Dieu laisse souvent les rébellions agir comme agents de persécution pour ramener ses enfants qui vivent dans le péché. Mais quand il a fini, il juge ces rébellions. Le roi David ayant été oint pour succéder au roi Saül disqualifié, n’à jamais levé le petit doit sur lui bien qu’il en avait eu l’occasion et le droit, qualifiant Saül d’oint de Dieu. C’est Dieu qui fait et défait les autorités.

Cependant, le Chrétien ne doit pas confondre ne pas être neutre et manquer de sagesse dans sa prise de position. S’il est vrai que le chrétien ne doit pas être neutre, il est important de noter qu’il doit user de sagesse dans sa prise de position. Il ne s’agit pas de sagesse selon le monde ou sagesse diabolique, il s’agit ici de la sagesse qui vient de Dieu. La sagesse se révèle par l'action. Si quelqu'un prétend être intelligent, qu'il le montre par une conduite inspirée d'un esprit de douceur. Celui qui est animé d'un zèle amer ne saurait se glorifier sans mentir à la vérité. Sa sagesse n'est pas du ciel ; elle procède du monde, du cœur naturel, du démon ; elle produit des désordres et toute espèce de mauvaises actions. C’est le cas de toutes ces personnes et organisations dans le monde comme dans la sous région qui apportent plus de problèmes que de solutions.

Les caractères de la sagesse d’en haut par contre sont la pureté, l'esprit pacifique, la modération, la douceur ; elle est miséricordieuse, féconde en bons fruits, exempte de duplicité et d'hypocrisie. Elle sème dans la paix le fruit de la justice, qui profitera à ceux qui procurent la paix. Jacques3.13-18 C’est dire que le croyant animé de sagesse devient un instrument de paix, de réconciliation et de reconstruction.

III-Une posture de bâtisseur

Le chrétien animé de sagesse devient un bâtisseur de sa nation en crise, un bâtisseur de la paix, de la réconciliation et de la prospérité. Mais le chrétien doit comprendre que le combat qu’il mène n’est pas physique mais spirituel. Pour ce faire, ses actions doivent être guidées par des valeurs chrétiennes et spirituelles dont l’amour.

1-L’amour

Le chrétien doit manifester de l’amour pour son prochain en tout temps et bien plus en période de crise. On ne peut rien bâtir de durable sur cette terre sans amour. C’est pourquoi, quelque soit l’adversité à laquelle nous pouvons être confronté, nous devons agir avec amour. Le chrétien ne doit ni être animé de haine, ni de jalousie encore moins de vengeance. Il est vrai qu’il y a des situations qui peuvent susciter la haine ou la rancœur comme la perte d’un parent ou d’un ami tué, mais il est important de pardonner et de laisser Dieu agir car c’est à lui la vengeance et la rétribution. Il est déplorable de constater qu’aujourd’hui des hommes puissent vouloir attenter à la vie d’autrui ; pire des hommes qui prétendent être remplis d’amour pour leur concitoyen à qui ils veulent apporter bonheur et prospérité, appellent à l’affrontement et à la guerre. On ne peut pas pour le pouvoir, ôter la vie à son semblable. Voici ce que nous enseigne la Bible au sujet de l’amour : « 1Je peux parler les langues des hommes et les langues des anges. Mais si je n’aime pas les autres, je suis seulement une cloche qui sonne, une cymbale bruyante. 2 Je peux avoir le don de parler au nom de Dieu, je peux comprendre tous les mystères et posséder toute la connaissance. Je peux avoir une foi assez grande pour déplacer les montagnes. Mais si je n’aime pas les autres, je ne suis rien ! 3 Je peux distribuer toutes mes richesses à ceux qui ont faim, je peux livrer mon corps au feu. Mais si je n’aime pas les autres, je n’y gagne rien ! 4 L’amour est patient, l’amour rend service. Il n’est pas jaloux, il ne se vante pas, il ne se gonfle pas d’orgueil. 5 L’amour ne fait rien de honteux. Il ne cherche pas son intérêt, il ne se met pas en colère, il ne se souvient pas du mal. 6 Il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité. 7 L’amour excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout ». 1Corinthiens13.1-8. Ce passage nous révèle clairement que l’amour selon Dieu n’est pas cet amour intéressé et tinté d’hypocrisie que pratique le monde. L’amour est le fondement de toute vie. Là où il n’y a pas d’amour, il n’y a pas de vie. C’est parce que Dieu nous a aimés qu’il nous a donnés la vie éternelle en son fils Jésus. L’amour est source de vie, de paix, de joie de stabilité et de Bénédiction. Si nous voulons des nations fortes, unies et prospères, il nous faut l’amour, l’amour de nos nations, l’amour de nos concitoyens et de tous ceux qui vivent avec nous quelque soit leur appartenance politique, religieuse ou ethnique. L’amour dans le cœur poussera alors le chrétien à poser des actes en faveur de son pays pour son bien être et l’épanouissement de ses concitoyens. Et cela passe par la prière, Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. Ephésiens6.12

2-La prière

Comme il est mentionné plus haut, le chrétien doit savoir que son combat est plus spirituel que physique car de plus en plus nos nations sont la cible des puissances des ténèbres qui sont déchainées et manipulent les hommes pour semer la ruine et la désolation ; et la meilleure manière pour lui de combattre, c’est est de s’engager dans la prière. La Bible nous recommande de prier sans cesse. Cependant, les prières doivent se faire selon les principes bibliques. La Bible nous enseigne dans ceci dans Esaie59.1-2 : La main du SEIGNEUR n’est pas trop faible pour vous sauver, c’est sûr. Il n’est pas trop sourd pour vous entendre. 2 Mais ce sont vos fautes qui mettent une barrière entre vous et votre Dieu. S’il s’est détourné de vous pour ne plus vous voir ni vous entendre, c’est à cause de vos péchés. On ne peut pas implorer le secours de Dieu et s’attendre à lui si on vit dans le péché. Il est donc important avant d’adresser une quelconque demande à Dieu de se repentir de tous ses péchés. La première étape dans le processus de prière est la repentance.

-La repentance

La repentance, c’est le fait de reconnaître sa faute, la regretter, la confesser et s’en détourner. Alors comment cela doit se faire de manière pratique ? Néhémie nous en donne un modèle. Touché dans son fort intérieur par l’état de ruine et de désolation dans lequel se trouvait Jérusalem et son temple dans la période du retour de l’exil des juifs, Néhémie va adresser une prière à Dieu en ces termes : O Eternel, Dieu des cieux, Dieu grand et redoutable, toi qui gardes ton alliance et qui fais miséricorde à ceux qui t’aiment et qui observent tes commandements ! 6 Que ton oreille soit attentive et que tes yeux soient ouverts : écoute la prière que ton serviteur t’adresse en ce moment, jour et nuit, pour tes serviteurs les enfants d’Israël, en confessant les péchés des enfants d’Israël, nos péchés contre toi ; car moi et la maison de mon père, nous avons péché. 7 Nous t’avons offensé, et nous n’avons point observé les commandements, les lois et les ordonnances que tu prescrivis à Moïse, ton serviteur. 8 Souviens-toi de cette parole que tu donnas ordre à Moïse, ton serviteur, de prononcer. Lorsque vous pécherez, je vous disperserai parmi les peuples ; 9 mais si vous revenez à moi, et si vous observez mes commandements et les mettez en pratique, alors, quand vous seriez exilés à l’extrémité du ciel, de là je vous rassemblerai et je vous ramènerai dans le lieu que j’ai choisi pour y faire résider mon nom. Néhémie1.5-9

Nous remarquons dans ces versets quelque chose de particulier dans la prière adressée par Néhémie, il s’identifie à tout le peuple et adresse une prière au nom de ce peuple. Nous savons que Néhémie au milieu de ses contemporains était un homme juste. Mais il n’a pas tenu compte de cela, il a plutôt demandé pardon à Dieu pour tout le peuple juif y compris sa personne pour toutes les offenses faites à Dieu. C’est dire qu’à l’image de cet homme, chaque croyant devant la crise que vit son pays devrait prier pour le pardon de ses péchés et celui de tout le peuple. Il faut donc éviter de croire que ce sont seulement les autres qui sont responsables. Nous sommes tous responsables, chrétiens comme non chrétiens. Il est donc impérieux que chacun s’y mette. La plus grande bénédiction, c’est d’être en communion avec Dieu. Le plus grand moyen pour demeurer dans le repos, la paix et la présence (communion) de Dieu c’est la prière et de manière particulière c’est l’intercession.

-L’intercession

Intercéder, c’est user de son autorité pour défendre quelqu’un ou plaider en sa faveur. L’intercesseur est un avocat, un défenseur, il joue le rôle de paraclet Romains8.26. Sa prière est d’une grande efficacité, plus puissante que les armes atomiques :

-Elle traverse les âges, le passé le présent et le futur Josué6.26 ; 1Rois16.24

-Elle traverse les espaces géographies Jean4.46-53

-Elle change les temps, les circonstances et agit sur les éléments de la nature Josué10.12-14 ; Esther4 et 5 ; Luc11.14

-Elle change les vies Luc4.1-2

-Elle arrache les âmes des ténèbres et les amène à la lumière 2Corinthiens4.3-4 ; 2Corinthiens10.4-6

-Elle obéit à la loi de la progression géométrique. Plus on est nombreux, plus on devient puissant individuellement et collectivement Lévitique 26.8

La prière d’intercession permet aux chrétiens de remporter de grandes victoires. La bible nous montre dans l’histoire suivante un modèle de combat spirituel qui a conduit à une victoire éclatante.

Exode17.8-13 Amalek vint combattre Israël à Rephidim.9 Alors Moïse dit à Josué : Choisis-nous des hommes, sors, et combats Amalek ; demain je me tiendrai sur le sommet de la colline, la verge de Dieu dans ma main.10 Josué fit ce que lui avait dit Moïse, pour combattre Amalek. Et Moïse, Aaron et Hur montèrent au sommet de la colline.11 Lorsque Moïse élevait sa main, Israël était le plus fort ; et lorsqu’il baissait sa main, Amalek était le plus fort.12 Les mains de Moïse étant fatiguées, ils prirent une pierre qu’ils placèrent sous lui, et il s’assit dessus. Aaron et Hur soutenaient ses mains, l’un d’un côté, l’autre de l’autre ; et ses mains restèrent fermes jusqu’au coucher du soleil.13 Et Josué vainquit Amalek et son peuple, au tranchant de l’épée.

Si dans ce texte, Moïse Aaron et Hur représente les intercesseurs dont le rôle est capital, il n’en est pas moins de celui de Josué et des hommes qui représentent les ouvriers sur le terrain ; c'est-à-dire les missionnaires.

3-La mission intérieure

Les chrétiens ne doivent pas rester au stade de la prière. Ils doivent propager la bonne nouvelle autour d’eux mais bien plus dans les régions non atteintes comme la partie nord de la Côte d’Ivoire. Nous devons être des témoins d’abord dans notre Jérusalem, dans notre Judée, dans notre Samarie, avant d’aller aux extrémités de la terre. Aujourd’hui beaucoup de leaders préfèrent aller aux extrémités de la terre alors que leur Jérusalem demeure encore inconverti. Nous devons répondre à l’ordre divin « Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, 20 et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. Matthieu28.19-20 ». Car c’est de Jésus que nos nations ont besoins. C’est lui la véritable source de paix, de prospérité et de la véritable liberté. Les organisations internationales comme régionales, les grandes puissances et autres ne sont que des sources de discorde et de désolation, guidées par les intérêts et très souvent sous l’influence des esprits méchants. Nos nations ont plus que jamais besoins de Jésus car là où l’Évangile est implanté, le mal et les ténèbres prennent du recul. Les églises ont démissionné, il est impérieux de se remettre rapidement au travail pour faire sortir nos nations des ténèbres et de l’esclavage.

Pour conclure, nous voulons simplement rappeler ce verset : 2Chroniques7.14 13 Quand je fermerai le ciel et qu’il n’y aura point de pluie, quand j’ordonnerai aux sauterelles de consumer le pays, quand j’enverrai la peste parmi mon peuple ;

14 si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humilie, prie, et cherche ma face, et s’il se détourne de ses mauvaises voies, -je l’exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays.

Ancien Patrice N’GOUMISSA

Commentaires

Excellent article, cher Ancien N'GOUMISSA!

Je l'ai publié sur mon blog, sur le lien suivant:

http://regardscroises.ivoire-blog.com/archive/2011/03/12/quelle-posture-le-chretien-doit-il-adopter-en-periode-de-cri1.html

Merci, infiniment! Sois béni.

Fraternellement,


Dindé Fernand.

Écrit par : Dindé | 21/03/2011

Pourquoi le chretien devait-il se meler des choses du monde comme la politique? Ne devons-nous pas rendre a Cesar ce qui est a cesar et a Dieu ce qui est a Dieu? Le Christ n'a-t-il pas declare que nous ne faisons pas partie du monde? Le monde ne git-il pas au pouvoir du diable? Un chretien doit suivre les commandements du Jesus Christ et rester loin de la politique. Ce qui se passe dans notre pays aujourd'hui, un chretien avise doit savoir que c'est l'accomplissement des propheties que Jesus lui-meme a donne a ses apotres. L'acomplissement de cette prophetie a commentce depuis 1914 quand nation s'est levee contre nation et royaume contre royaume(Mat.24:7). Il y aura des disettes, des tremblements de terre(Luc21:11), des pestes, on attendra parler de guerres et de bruits de guerres. Paul a donne aussi des signes a Timothee de ce que seront les humains vers la fin(Tim.3:1-5).
Jesus a parle du Royaume de Dieu, qui mettra fin a la mechancete et transformera la terre en paradis.(Luc4:43). C'est pour ces raisons que nous devons etre attache a la predication du Royaume de Dieu qui retablira la terre dans son etat initial avant la desobeissance d'Adam et Eve et non nous meler des choses du monde.
Reportez-vous a revelation(Apcalypse) que Jesus a donne a l'ange qui l'a donnee a l'apotre Jean sur l'ile de Potmos. Au chapitre 6:4 on lit " Et un autre est sorti, un cheval couleur de feu, et a celui qui est assis dessus on a accorde d'oter la paix de la terre pour qu'ils se tuent les uns les autres, et on lui a donne une longue epee".
Que peuvent faire les hommes contre ce qui a ete prophetise et qui va s'accomplir?
Il est vrai que la chretiennete s'est eloignee de la parole de Dieu mais elle aura son salaire. Dans la revelation de Jean elle est identifiee a une prostituee(Babylone la grande)et sera detruite bientot. C'est pour cela que Dieu nous a averti "quettez la mon pleuple pour ne pas partager ses plaies.

Écrit par : Leonie-Rose | 06/05/2011

Des paroles très inspirantes. Merci!

Écrit par : bicycle accident compensation | 03/06/2011

Merci, infiniment! Sois béni.

Écrit par : black cocktail dresses | 15/07/2011

Vraiment une idée originale mais le projet semble très ambitieux.

Écrit par : Voyance | 26/07/2011

Excellent article!

Écrit par : used ping golf clubs for sale | 29/07/2011

Pourquoi le chretien devait-il se meler des choses du monde comme la politique? Ne devons-nous pas rendre a Cesar ce qui est a cesar et a Dieu ce qui est a Dieu? Le Christ n'a-t-il pas declare que nous ne faisons pas partie du monde? Le monde ne git-il pas au pouvoir du diable? Un chretien doit suivre les commandements du Jesus Christ et rester loin de la politique. Ce qui se passe dans notre pays aujourd'hui, un chretien avise doit savoir que c'est l'accomplissement des propheties que Jesus lui-meme a donne a ses apotres. L'acomplissement de cette prophetie a commentce depuis 1914 quand nation s'est levee contre nation et royaume contre royaume(Mat.24:7). Il y aura des disettes, des tremblements de terre(Luc21:11), des pestes, on attendra parler de guerres et de bruits de guerres. Paul a donne aussi des signes a Timothee de ce que seront les humains vers la fin(Tim.3:1-5).

Écrit par : used golf clubs for sale | 29/07/2011

Toujours aussi passionnant et tellement diversifier, je suis heureuse moi qui suis invalide vous m’apportez que du bonheur. Continuez ainsi !

Écrit par : voyance par mail gratuite | 10/10/2014

Les commentaires sont fermés.