topblog Ivoire blogs

28/11/2014

Comment renverser une forteresse spirituelle: 2ème partie

 

III- les sept principes pour renverser  Jéricho

 

1-Tisser une alliance ou renouveler son alliance avec Dieu (nouvelle naissance) Josué5.2-9

 

    Le premier principe qui est le préalable pour engager un combat spirituel est l’assurance que nous sommes effectivement nés de nouveau, que nous avons accepté Jésus-Christ comme sauveur et seigneur  personnel, que nous sommes enfants de Dieu. Au temps de Josué, l’alliance entre Dieu et son peuple était la circoncision, et ce depuis Abraham en Genèse 17.10-14. Josué a donc été obligé de circoncire cette génération qui est née dans le désert conformément à l’alliance en Genèse17.10-14  Aujourd’hui, notre alliance avec Dieu est fondé sur la personne et le sacrifice de Christ qui nous a rachetés par son sang et à fait de nous des enfants de Dieu. Jean1.12. Avant donc d’engager le combat, il faut avoir la certitude d’être enfant de Dieu. Romains8.13, galates5.16-17, colossiens2.11-12.

Convaincu de son statut d’enfant de Dieu, le chrétien peut passer au principe suivant qui est la sanctification.


 

 

2 –La sanctification 1Jean1.8-10

    La sanctification contient l’idée de séparation et de pureté. Cela consiste à reconnaitre la volonté de Dieu, à distinguer  ce qui est bon, et juste, et ce qui est mauvais; ensuite  l’homme doit être libéré de toute réalité mauvaise en lui et être transformé à l’image de Christ. 1pierre1.15-16. Celui qui remporter de grande victoire doit être irréprochable pour ne pas donner accès au diable. En Josué 7, la Bible nous relate la défaite d’Israël devant Aï à cause du péché d’Acan, en Esaîe59.1-2 la Bible est claire sur ce fait : non, la main de l’Eternel n’est pas trop courte pour sauver, ni son oreille trop dure pour entendre. Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation entre vous et votre Dieu. Pour éviter donc de prier en vain, le chrétien doit se sanctifier par ce processus :

 

-une repentance pour ses propres péchés, ses transgressions, ses offenses,  ses fautes

Psaumes51

 

-une repentance d’identification pour les alliances et pactes familiaux comme l’adoration des idoles ou autres pratiques semblables. Il faut le faire en s’identifiant aux parents

Néhémie1.1-7/ Esdras 9.1-15/Daniel 9.1-19

 

-une renonciation

   Il faut renoncer aux péchés personnels mais aussi aux pactes, aux vœux, aux promesses qui ont permis de sceller les alliances avec les puissances des ténèbres. Vous renoncez pour vous désengager des alliances tissées par la famille ou par vous-même.

Colossiens3.5-8/ Josué24.21-25/Esdras10.3/Jean12.12-13/Ephésiens2.19

 

-l’aspersion par le sang de Jésus

Il faut répandre le sang de Jésus sur vous mais aussi sur les membres de votre famille pour vous purifier et sanctifier

Hébreux 9.13-14

-une offrande de votre vie, corps, âmes, esprit à Dieu comme un sacrifice vivant

Romains12.1

   Le chrétien sanctifié ne doit engager directement le combat, il lui faut rechercher le revêtement, la puissance d’en haut.

 

 

3-Le revêtement de puissance ou le secours divin Josué5.13-15

 

    Alors que Josué se tenait près de Jéricho, certainement entrain de réfléchir et retourner dans son esprit, comment venir à bout de Jéricho, il reçut la visite du chef de l’armée de l’Eternel (l’archange Michel). C’est le signe du secours divin. On ne peut pas engager un combat spirituel dans la chair, avec notre intelligence ou la sagesse humaine, encore moins nos capacités humaines. Nous avons besoin du  secours divin, c'est-à-dire le revêtement de puissance, le revêtement du Saint-Esprit.

    Dans Actes1.8, Christ a demandé aux disciples d’attendre le revêtement de l’Esprit avant de commencer la mission. Depuis la pentecôte, (Actes2.1-4), jour de l’effusion du Saint Esprit, Dieu n’a cessé d’accomplir de grands signes par la main de ses serviteurs jusqu’à nos jours, en témoignent les miracles lors des croisades d’évangélisation dans le monde entier.

 Plusieurs personnages bibliques pont aussi expérimenté le revêtement et ils ont marqué leur époque :

-Gédéon Juges6.33-34

-Samson Juges14.5-6,19/Juges15.14-16

-Saül 1Samuel11.13

-David 1Samuel16.13

    Le chrétien qui veut remporter de grandes victoires et relever de grands défis, a besoin d’expérimenter le surnaturel. Il a non seulement besoin de la puissance d’en haut mais aussi de l’orientation d‘en haut c'est-à-dire la révélation divine.

 

4- La révélation divine spéciale ou la directive divine Josué6.1-5(le rhema)

 

   Le croyant qui veut vaincre un ennemi tenace ou relever un défi majeur, ne doit pas se contenter des jeûnes et prières standards qu’il a l’habitude de faire. Il doit plutôt rechercher une révélation divine spéciale ou une orientation particulière de la part du seigneur. Josué a eu besoin d’une orientation particulière de la part de Dieu pour vaincre Jéricho. Tous les combats ne sont pas les mêmes, tous les défis ne pas pareils et tous nos ennemis ne fonctionnent pas de la même manière. A chaque circonstance, une orientation particulière.

Exemples :

Aï : Josué8.1-8

Amalek : Exode17.8-15

  Après le revêtement et l’orientation du seigneur, le chrétien doit maintenant mettre en pratique ce qu’il a reçu.

 

5-Le combat ou la prière de combat Josué6

 

    Dans cette étape, nous sommes amenés à sortir de nos prières monotones et habituelles. C’est ici que le chrétien est conduit à poser des actions prophétiques. Cette étape est la mise en application de la révélation ou de l’orientation donnée par le seigneur. Et très souvent, cela va au-delà de la logique humaine.

  Alors, qu’est ce qu’une action prophétique ?

   Une action prophétique, c’est le fait de prophétiser, proclamé, déclarer tout en posant des actes, ou encore joindre l’acte à la parole.

   Elle consiste en un acte ou geste symbolique posé par inspiration ou par imitation d’un geste biblique, animé d’une foi audacieuse. Cela ne doit pas être le résultat d’une pensée humaine mais plutôt une révélation divine.

Cela implique :

-une foi audacieuse Exaude14.13-31

-une prière fervente faisant intervenir l’ensemble de notre corps :

.les mains, les doigts Psaumes114.1/2Samuel22.35/Ezéchiel21.19-22

.les pieds 2Samuel22.34, 39,43/Apocalypse 1.15/ Luc10.19/Matthieu22.24/Psaumes110.1

.la voix Apocalypse1.15/Apocalypse10.2-3/Psaumes29

-le courage Josué1.6, 9

-la connaissance de la parole et des versets appropriés pour renverser les autels sataniques

Exemples :

.les esprits des eaux Esaïe27.1/ Ezéchiel29.3-5

.les esprits de mort Esaïe28.18a/ Hébreux2.14/ Esaïe25.8

.les esprits de forêt Ezéchiel21.2-4

.les idoles ou fétiches Ezéchiel6.2-7/Jérémie10.11

.la sorcellerie, l’occultisme, la divination, la haute magie, le mysticisme Deutéronome 18.10-18/ Esaïe47.13-15/ Esaïe44.25/ Psaumes118

.une maison hantée Psaumes24.7-10/ Esaïe65.21-22

 -l’annulation des jugements sataniques en cours Colossiens2.11/Galates3.13-14

 

-le pillage(le butin) Esaïe49.24-26

 

      Ces points sont essentiels dans la prière de combat, mais pour plus  d’efficacité, la prière doit être accompagnée de Jeûne.

 

6-Le jeûne : la durée et le modèle

 

  Il est important dans ce genre de situation de savoir comment jeûner et surtout de comprendre le sens de tous les symboles.

-7 jours

    Ces chiffres ne sont pas mentionnés au hasard. « 7 » est un chiffre divin, symbole de la plénitude et de la perfection divine. Il est la somme de 3 et de 4

     « 4 » est le symbole  du royaume de Dieu sur terre, à savoir les chrétiens, les enfants de Dieu ; et « 3 » la trinité divine(le  Père, le Fils, le Saint-Esprit)

Dans le combat spirituel, l’union des croyants avec Dieu, fait éclater la gloire de Dieu

-13 tours : 6 tours en 6jours et 7 tours le septième jour, jour du seigneur

    « 6 » est le chiffre de l’homme ; cela parle de l’effort  humain, des limites, des insuffisances et des incapacités humaines. L’homme est un être fini.

     « 7 » comme nous l’avons déjà dit, c’est le chiffre de la perfection et de la plénitude divine. Il   parle du Dieu infini, tout  puissant et éternel.

      Cette vérité donne l’image du divin qui vient au secours de l’humain, du surnaturel du naturel et du tout puissant de l’impuissant.

      Cela voudrait tout simplement dire que ce ne sont pas nos privations de nourritures, les mortifications, ou la pénitence qui garantissent la victoire, encore moins la durée du jeûne (plusieurs jours).

       Notre assurance d’une victoire certaine se trouve dans notre communion avec le seigneur.

Il faut donc jeûner de sorte à avoir la force pour méditer et prier. Un jeûne sans méditation et prière n’en est pas un.

     Les heurs indiquées pour le combat et surtout pour frapper l’ennemi au cœur, sont 12h-15h et 24h-03h psaumes91.5-6

     A la suite de la prière de combat, l’assurance d’une victoire certaine doit pousser le croyant à célébrer le seigneur (louange-adoration).

  

7-la célébration Josué6.4-5

 

    L’arche de l’alliance, les trompettes, les sacrificateurs et les cris nous conduit au champ lexical de la célébration, du culte.

    Le  chrétien qui engage un combat spirituel, ne doit attendre de voir les résultats avant de célébrer l’Eternel.

    La célébration (louange, adoration) est le signe que  nous avons foi en  Dieu et que nous lui faisons confiance. C’est la marque d’une confiance ferme et inébranlable en la fidélité et en la puissance de Dieu.

-l’arche symbolise la présence de Dieu à leur coté

-les sacrificateurs, commis au service pour l’adoration (tous les croyants qui forment un royaume de sacrificateurs)

-les trompettes, signes précurseurs d’évènements importants

    Célébrer l’Eternel en période de combat spirituel, c’est simplement annoncer la manifestation imminente de sa puissance et de sa gloire. Dans le livre de 2Ssamuel22.4, le roi David s’est exclamé en ces termes : « je m’écrie, loué soit l’Eternel et le suis délivré de mes ennemis ».

Exemples :

Actes16.25-26 / 2Chroniques20.17-24.

 

       Pour conclure notre étude, nous voulons simplement  encourager les croyants à ne pas fuir le combat spirituel. Nous avons un héritage à posséder en Christ comme les enfants d’Israël à leur époque. Soit nous engageons le combat pour vaincre nos ennemis (Jéricho) et jouir de notre héritage, soit nous nous résignons et mourons dans notre situation d’insatisfaits, de lamentations et de murmures(le désert).

 

Que Dieu vous bénisse.                                                                                                              

 

                                                                                        Pasteur Josué N’goumissa Patrice

 

 

 

 

 

Commentaires

Soit beni Papa.
vos sujet de priere montre que nous ne sommes pas seul dans ce combat que nous mennons contre le diable.
Que l'Eternel se souvient de vous Papa.

Écrit par : COULIBALY Kissa Maurice | 29/12/2014

Waouhhhh !! Vous avez de sacrées idées !!! C'est génial ce que vous faites ; joli partage et interface facile pour naviguer tranquillement !! Bravo !!!

Écrit par : voyance gratuite en ligne | 16/02/2015

Je ne vais pas faire dans l’originalité mais votre blog est tellement bien qu’on ne peut rien dire d’autre que MERCI BEAUCOUP !

Écrit par : voyance gratuite par mail | 01/04/2015

Les commentaires sont fermés.