topblog Ivoire blogs

13/08/2013

Témoignage vivant d’un croyant

On demandait à un jeune homme, quelle traduction du Nouveau Testament lui paraissait la meilleure. Sans hésitation, il a répondu : « c’est celle de ma mère »

Lire la suite

11:11 Publié dans Anecdote | Lien permanent | Commentaires (4)

07/08/2010

L’existence de Dieu confirmée par ses œuvres

Il y a bien des années, un savant français athée traversait le désert du Sahara avec un guide arabe. L’arabe croyait en Dieu et en la prière. Chaque fois qu’il était dans l’incertitude au sujet de la piste à suivre, il s’agenouillait et demandait à Dieu de le guider, ce qui exaspérait le savant. Celui-ci lui demanda avec dédain :

« Comment peux-tu savoir qu’il y a un Dieu ?

-Comment puis-je savoir que c’est un homme et non un chameau qui est passé près de notre tente la nuit dernière ? Demande le guide.

-Par ses empreintes sur le sable, répondit l’athée.

-Eh bien ! Je vois les empreintes de Dieu dans les choses qu’il a créées : le soleil, la lune, les étoiles. Elles proclament sa puissance et sa grandeur. Tout cela ne s’est pas fait seul. »

Knight’s Treasury

 

09:52 Publié dans Anecdote | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : preuve, existence, dieu

11/07/2010

Les fleurs : Une preuve de l’existence de Dieu

Un chrétien se promenait un jour dans une prairie, avec un athée. Il lui demanda :

- Qui a fait toutes ces belles fleurs ?

-Assez ! dit l’autre. Tu ne vas pas recommencer avec tes stupidités sur Dieu. Les fleurs existent par elles-mêmes. Le chrétien n’insista pas.

Quelques jours plus tard, il reçut, chez lui, la visite de ce même athée. Il avait dans le salon un magnifique tableau peint de fleurs. L’athée lui demanda qui était l’auteur de cette peinture. Le chrétien répondit :

-Ne commence pas à dire des stupidités religieuses. Personne n’a peint ce tableau. Ces fleurs se sont peintes elles-mêmes. La nature a fait le cadre. Puis le tableau a sauté sur le mur lui-même, jusqu’à un clou qui se trouvait là sans avoir été planté par personne. C’est tout.

L’athée prit mal la plaisanterie, mais son ami lui demanda :

-Est-il logique de croire que ces trois fleurs du tableau, qui n’ont ni vie, ni parfum ont un auteur et de croire en même temps que les millions de fleurs vivantes qui remplissent la vallée et les collines de leur parfum capiteux n’ont pas de créateur ?

Dieu est un mystère. Jésus nous a appris à dire : « Notre Père qui est aux cieux » et non « Notre Père qui marche dans la rue et que n’importe qui peut rencontrer à chaque coin ». Dieu est esprit. Il est incognito dans le monde et pourtant là.

Verset à méditer : Hébreux 11.3 C’est par la foi que nous reconnaissons que le monde a été formé par la parole de Dieu, en sorte que ce qu’on voit n’a pas été fait de choses visibles.

30/04/2010

Méchanceté de l’homme

Dans une exposition organisée par un comité anti-nucléaire, on pouvait voir une grande affiche proposant ceci : « Venez voir la bête la plus dangéreuse du monde. » Les visiteurs affluaient…et sortaient tout furieux. Que se passait-il ? On entrait dans une pièce obscure où se trouvait un miroir, seul objet éclairer. Le visiteur voyait sa tête dans le miroir et lisait ce texte : " Oui vous êtes la bête la plus dangéreuse du monde. L’homme est le seul animal qui depuis sa création étudie tous les moyens possibles pour détruire sa propre semence".

In La bonne semence du 20 Juin 1983

 

05:38 Publié dans Anecdote | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : méchanceté, homme

23/04/2010

Nature pécheresse de tout homme

Cela se passait à l’époque de l’esclavage. Un vieil homme nommé Moïse en avait assez de travailler dur dans les champs de coton et de couper du bois ; jour après jour, il se demanda : A qui est-ce donc la faute si j’ai un sort si rude ! Il croyait que tout était de la faute d’Adam. Ah, Si seulement il n’avait pas mangé cette pomme ! A cause de cela, l’homme avait dû quitter les luxuriants jardins du paradis pour travailler dur dans les champs et gagner son pain à la sueur de son front. Plus Moïse y pesait, plus il voulait à Adam. A chaque coup de hache, il marmonnait « vieil Adam ».

Un jour, son maître vient passer dans les parages et l’entend. Il vient alors jusqu’ à Moïse et lui demande ce que cela signifiait, « vieil Adam.» Eh bien ! Dit-il, si Adam n’avait pas mangé la pomme, je ne serais pas là toute la journée à traîner dans ce bois. Je serais à la maison en train de siroter une limonade.

Le maître lui dit : « Viens à la maison, désormais tu n’auras plus de durs travaux. Il y a pourtant une seule chose que j’aimerais te demander… Tu vois cette boîte sur la table ? Je ne veux pas que tu l’ouvres. Bon, maintenant amuses-toi bien !

Pendant les semaines qui suivent, Moïse n’en revenait pas de son bonheur. Il se promenait autour de la maison jouissant de son temps libre et de la limonade. Alors il remarque la petite boîte dont le maître lui avait parlé.

Plus les jours passaient, plus la tentation d’y toucher grandissait. Après réflexion, il se dit : « Quel mal y aurait-il à jeter un tout petit coup d’œil ? » Comme il soulevait avec précaution un coin du couvercle, son attention fut attirée par un petit bout de papier blanc au fond de la boîte ! Sa curiosité ne fut pas satisfaite tant qu’il n’avait déplié et lu ce papier. Voici le contenu : « Moise, tu n’es qu’un vieux coquin. Je ne veux plus t’entendre blâmer Adam. Si tu avais été dans le jardin d’Eden tu aurais fait la même chose que lui. Maintenant, retourne à ton tas de bois et mets-toi au travail. »

08:05 Publié dans Anecdote | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nature, péché, homme

22/04/2010

Prières afin de satisfaire nos passions

Une riche dame voyageait avec son jeune garçon. Une fillette s’occupait de l’enfant. La dame était assise en avant d’eux, un livre entre les mains. Bientôt le garçon commençait à se lamenter, parce qu’il voulait avoir quelque chose. « Marie, dit sa mère, combien de fois vous ai-dit de laisser Koffi avoir tout ce qu’il veut. » La bonne répondit : « Très bien madame »

Quelques minutes plus tard Koffi se met à pleurer et la mère dit, sur un ton d’impatience « ne vous ai-je pas dit de laisser Koffi avoir tout ce qu’il veut ? » La fillette répondit « Oui Madame, vous me l’avez dit. Il y avait une grosse guêpe qui jouait sur la vitre et Koffi voulait l’avoir, il l’a eue ! ».

Verset à méditer: Jacques 4:3 "Vous demandez et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal dans le but de satisfaire vos passions."

 

05:01 Publié dans Anecdote | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : prières, désir, chair