topblog Ivoire blogs

11/06/2010

L’œuvre et le ministère du Saint Esprit (Première partie)

I-L’œuvre et le ministère du Saint Esprit avant la Pentecôte

Il s’agit ici de la période qui part de l’Ancien Testament jusqu’à la Pentecôte. Comme le Père et le Fils, le Saint Esprit n’a ni commencement ni fin. Il a toujours existé. Mais l’œuvre qu’il accomplit à travers les âges est Différente. Nous verrons dans cette étude son œuvre et son ministère avant la pentecôte, pendant l’ère de l’Église (l’époque actuelle) et dans le futur.

Lire la suite

10/06/2010

Le Saint esprit: Nature et personnalité

On parle de plus en plus du Saint Esprit et de ses œuvres dans pratiquement toutes les communautés. Mais il est déplorable de constater que la plupart des chrétiens ne le connait pas vraiment. Même dans les communautés où l’on donne l’impression de le connaitre, personne n’en porte les fruits. Au contraire, certaines pratiques et manifestations lui sont attribuées. Au point où ne jure que par lui, faisant fi de la bible, la parole de Dieu. Vue toutes ces pratiques très souvent erronées, il apparait nécessaire d’éclairer la lanterné des chrétiens. Qui est réellement le Saint Esprit ? Quelle est sa nature et sa personnalité ?

Lire la suite

23/04/2010

Nature pécheresse de tout homme

Cela se passait à l’époque de l’esclavage. Un vieil homme nommé Moïse en avait assez de travailler dur dans les champs de coton et de couper du bois ; jour après jour, il se demanda : A qui est-ce donc la faute si j’ai un sort si rude ! Il croyait que tout était de la faute d’Adam. Ah, Si seulement il n’avait pas mangé cette pomme ! A cause de cela, l’homme avait dû quitter les luxuriants jardins du paradis pour travailler dur dans les champs et gagner son pain à la sueur de son front. Plus Moïse y pesait, plus il voulait à Adam. A chaque coup de hache, il marmonnait « vieil Adam ».

Un jour, son maître vient passer dans les parages et l’entend. Il vient alors jusqu’ à Moïse et lui demande ce que cela signifiait, « vieil Adam.» Eh bien ! Dit-il, si Adam n’avait pas mangé la pomme, je ne serais pas là toute la journée à traîner dans ce bois. Je serais à la maison en train de siroter une limonade.

Le maître lui dit : « Viens à la maison, désormais tu n’auras plus de durs travaux. Il y a pourtant une seule chose que j’aimerais te demander… Tu vois cette boîte sur la table ? Je ne veux pas que tu l’ouvres. Bon, maintenant amuses-toi bien !

Pendant les semaines qui suivent, Moïse n’en revenait pas de son bonheur. Il se promenait autour de la maison jouissant de son temps libre et de la limonade. Alors il remarque la petite boîte dont le maître lui avait parlé.

Plus les jours passaient, plus la tentation d’y toucher grandissait. Après réflexion, il se dit : « Quel mal y aurait-il à jeter un tout petit coup d’œil ? » Comme il soulevait avec précaution un coin du couvercle, son attention fut attirée par un petit bout de papier blanc au fond de la boîte ! Sa curiosité ne fut pas satisfaite tant qu’il n’avait déplié et lu ce papier. Voici le contenu : « Moise, tu n’es qu’un vieux coquin. Je ne veux plus t’entendre blâmer Adam. Si tu avais été dans le jardin d’Eden tu aurais fait la même chose que lui. Maintenant, retourne à ton tas de bois et mets-toi au travail. »

08:05 Publié dans Anecdote | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nature, péché, homme