topblog Ivoire blogs

04/07/2010

Les dons spirituels (troisième partie)

Les dons d’inspiration

Ces dons sont l’expression de la puissance divine dans l’inspiration des messages vocaux.

A-Le don de prophétie

Le mot « prophétie »signifie en grec, parler de la part de Dieu. Le don de prophétie est l’expression surnaturelle par le Saint Esprit d’un message divin pour encourager, exhorter, reprendre, diriger 1 Corinthiens 12.7-8

Lire la suite

28/06/2010

Les dons spirituels (deuxième partie)

2-Les dons de puissance

Il s’agit de l’action puissante de Dieu sur la nature, sur les esprits et dans la vie des hommes.

a- Le don de foi

C’est l’onction donnée par le Saint Esprit pour prononcer une parole de bénédiction ou de malédiction. Il est différent de la foi que possèdent tous les croyants et sans laquelle nul ne peut être agréable à Dieu. Le don de foi n’est pas accordé à tous les croyants.

Lire la suite

Les dons spirituels

En effet, à l’un est donné par l’Esprit une parole de sagesse ; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit ; 9 à un autre, la foi, par le même Esprit ; à un autre, le don des guérisons, par le même Esprit ; 10 à un autre, le don d’opérer des miracles ; à un autre, la prophétie ; à un autre, le discernement des esprits ; à un autre, la diversité des langues ; à un autre, l’interprétation des langues. 11 Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, les distribuant à chacun en particulier comme il veut. 1 Corinthiens 12.8-11

Lire la suite

22/06/2010

Le Baptême et la plénitude du Saint Esprit

Ce sujet que nous abordons est très sensible et se trouve au milieu de nombreuses controverses dans le milieu évangélique et pentecôtiste. Certains affirment qu’après la conversion, il y a un autre baptême que le croyant doit expérimenter, appelé le Baptême du Saint Esprit dont le signe initial est le parler en langues. D’autres par contre affirment que le baptême de l’Esprit se produit à la conversion, et que le parler en langues n’en est pas le signe initial. Ces débats ne font que jeter la confusion dans l’esprit des croyants dont la plupart se sent frustré et ne sait à quel sein se vouer. Tous, nous avons été perturbés par cette confusion, mais à la lumière de la parole de Dieu, nous avons été éclairés et nous voulons nous aussi apporter notre concours afin de permettre à ceux qui sont encore dans le doute d’être éclairés. Qu’est ce que le Baptême de l’Esprit ? Que signifie être rempli du Saint Esprit ? Tels sont les différents points de notre étude.

Lire la suite

18/06/2010

L’œuvre et le ministère du Saint Esprit troisième partie

L’œuvre et le ministère du Saint Esprit dans le futur (Millenium).

Nous avons affirmé dans les études précédentes que l’Église est née avec l’avènement du Saint Esprit le jour de la Pentecôte. C’est dire que l’Église et le Saint Esprit sont intimement liés. C’est pourquoi plusieurs se demandent si le Saint Esprit continuerait d’agir après l’enlèvement de l’Église ? Et bien selon les Écritures, le Saint Esprit continuera d’agir après l’enlèvement comme il le faisait avant la Pentecôte et dans l’Ancien Testament.

Lire la suite

15/06/2010

L’œuvre et le ministère du Saint Esprit deuxième partie

L’œuvre et le ministère du Saint Esprit pendant l’ère de l’Église.

Cette partie de l’étude prend en compte la période qui part de la pentecôte jusqu’à nos jours et pendant l’ère de l’Église.

Il est important de noter que l’Esprit qui avait été promis dans le livre de Joël 1 : 28-29 et dont le seigneur Jésus avait annoncé la venue Actes1.8, a été répandu sur les disciples le jour de la Pentecôte Actes 2.1-4. La Pentecôte désigne le cinquantième jour au début de l’été et représentait la fête de la moisson ou des semailles. L’œuvre de l’Esprit fut tellement significative à cette époque que les théologiens ont qualifié le livre des Actes des Apôtres « les Actes du Saint Esprit à travers les apôtres ». Depuis la Pentecôte et pendant tout le temps que vivra l’Église avant son enlèvement, l’œuvre du Saint Esprit est orienté vers deux catégories de personnes : les croyants (l’Église) et les païens (non convertis).

Lire la suite